Tout savoir à propos des contractions


Lifestyle, Ma grossesse, Post-accouchement, Santé / dimanche, octobre 27th, 2019

Les contractions, celles que l’on appréhende toutes ! Celles qui font mal, qui surprennent, qui font peur parfois aussi mais surtout celles qui annoncent que bébé va arriver !

Des contractions de travail ou non, pourquoi on contracte et encore tout pleins d’infos on vous dit tout sur les contractions durant la grossesse !

Les contractions durant la grossesse

Les contractions de grossesse, aussi appelées les contractions de Braxton-Hicks sont une sensation que vous allez forcément ressentir durant votre grossesse. Votre ventre qui se durcit et se tend à son maximum, aucun doute vous avez des contractions !

Ces contractions peuvent paraître effrayantes mais il est tout à fait normal d’en ressentir tout au long de la grossesse, on dit que l’utérus commence à contracter dès le 4ème mois de grossesse. L’utérus étant un muscle, il se durcit lorsqu’il est stimulé et c’est cette sensation de durcissement que vous allez ressentir lors d’une contraction.
Une contraction dure en principe quelques secondes durant lesquelles votre ventre va se durcir puis devenir souple à nouveau, la magie de la vie !

Les contractions de Braxton-Hicks sont des contractions que l’on ressent tout au long de la grossesse et qui ne durent pas longtemps. Elles peuvent parfois vous donner l’impression d’avoir une gêne respiratoire durant quelques secondes mais pas de panique, c’est normal ! C’est juste votre corps qui contracte. Contrairement aux contractions de travail, elles ne vont pas se suivre, et ne vont pas être de plus en plus longues et fréquentes. Lors de votre grossesse, il est normal de contracter jusqu’à environ quinze fois par jour maximum (lors du dernier trimestre).

Ces contractions ont également la particularité d’être complétement indolores et de n’avoir aucun effet sur le col de l’utérus. On peut dire que c’est simplement l’utérus qui contracte à blanc pour être au maximum de ses capacités le jour des vraies contractions de travail ! Un entrainement pour le jour J quoi.

Ces contractions apparaissent souvent quand vous êtes pas mal active, quand vous passez une partie de la journée debout, à courir à droite à gauche, à rire, à pleurer, enfin à ne pas arrêter quoi ! Elles sont aussi là pour vous dire « eh ma belle, du calme, je fais un bébé moi, il me faut du repos ! ». Donc quand vous commencez à contracter de manière indolore c’est qu’il est temps de s’allonger sur le canapé devant un bon film et de ne surtout rien faire ! Si vraiment vous ne tenez pas en place ou que vous n’avez pas le choix, levez le pied ! Faites doucement, calmement, et ménagez-vous, on vous assure c’est important.

Il en va de la santé de votre bébé après tout, on ne voudrait pas qu’il arrive trop tôt notre petit poisson d’eau douce.

Les contractions de travail

Les contractions de travail ou de l’accouchement sont les contractions que l’on ressent en fin de grossesse et qui peuvent annoncer l’arrivée imminente de bébé comme s’il nous disait : « eh là-haut, je suis prêt moi, vous aussi ? ».

Pour les primipares (les futures mamans qui n’ont encore jamais eu d’enfant), elles posent souvent questions ces contractions car on a peur de ne pas savoir que ce sont les contractions de travail ! Mais on tient vraiment à vous rassurer : VOUS SAUREZ !

Ce sont des contractions douloureuses et qui se suivent. Elles deviennent de plus en plus intenses vous poussant ainsi à agir. Elles surviennent par vagues de plus en plus fréquentes, elles atteignent un pic puis redescendent vous laissant ainsi un instant, ou une seconde de répit.

On vous assure les contractions de grossesse et de travail n’ont rien à voir et sont très différentes les unes des autres.

Les contractions de fin de grossesse ne cessent pas au repos, contrairement à celle de grossesse, vous pouvez bien vous allonger et lever le pied, elles ne cesseront pas et c’est sûrement à ça que vous les reconnaîtrez si vous n’êtes pas du genre douillet.

Un bain chaud, une glace à la vanille, un plaid, un bon film (même avec Ryan Gosling ou Brad Pitt) ne feront passer la douleur des contractions et les contractions elles-mêmes.

Elles peuvent, à force de tirer sur le col de l’utérus, entraîner la rupture de la poche des eaux. En effet, les contractions des fibres de l’utérus (qui est un muscle rappelons-le !) vont l’aider à se dilater et donc à pousser bébé vers le bas.

Que ressent-on quand on a des contractions ?

Selon chaque femme, les sensations seront différentes. Mais en principe on parle de crampes, un peu comme des spasmes. Parfois elles peuvent ressembler à des douleurs de coliques néphrétiques, de règles aussi.

La douleur peut être précise ou diffuse. Elle peut aller dans le dos, les cuisses ou alors rester dans le bas du ventre. Et comme nous n’avons pas toutes la même résistance à la douleur (même si nous sommes toutes des superwomen !) alors on ne peut pas vraiment expliquer quelle douleur exactement l’on va ressentir durant les contractions.

Que faire quand on a des contractions ?

Lorsque l’on ressent des contractions, pour savoir que faire il faut :

  • Regarder la fréquence des contractions : combien de temps s’écoule-t-il entre le début de ma première contraction et la deuxième ?
  • Mais aussi la durée : combien de temps dure une contraction entre le moment où je la sens arriver et le moment où je ne sens plus rien ?
  • Puis l’intervalle entre chaque : Combien de temps suis-je bien et ne ressens-je rien ?

Plus la fréquence est faible, la durée longue, l’intervalle court alors plus on parlera de contractions de travail et il faudra se rendre à la maternité car cela veut dire que les contractions ont un impact sur le col de l’utérus et que ce dernier s’ouvre.

A savoir que pour connaitre la durée et l’intervalle de vos contractions une super application est gratuite sur l’App Store et sur Androïd : Chronomètre de contractions.

Résultat de recherche d'images pour "application contraction grossesse"

Mais pour tout savoir sur quand se rendre à la maternité, ne ratez pas notre article à ce sujet

Quelques conseils pour soulager la douleur des contractions

Etant moi aussi passée par là, j’ai retenu quelques conseils que l’on m’avait donné pour soulager la douleur des contractions à la maison. Ces conseils ne vont peut-être pas vous soulager vous mais en tout cas je vous donne les conseils qui m’ont soulagés et ceux que l’on m’avait donnés..

  • Prenez un bain chaud
  • Marchez : la position debout permet de réduire la douleur. Même si on a envie d’être en boule, la position allongée est plus douloureuse. Marcher vous permettra de faire descendre bébé qui plus est !
  • Mettez-vous sur un ballon et bougez le bassin : En plus d’aider l’ouverture de votre col cette position est super confortable. Pensez aux exercices vu en Yoga Prénatal si vous en avez fait !
  • Respirez calmement et profondément : Le mieux est de se concentrer sur sa respiration comme lors de la méditation pour se concentrer sur le moment présent et éloigner la peur qui vous gagne ou pour vous maintenir dans un état de plénitude.
  • Trouver une position qui vous fait du bien : à quatre pattes, sur le côté, debout, qu’importe. Tant que cela vous soulage et vous permet de souffler un peu.
  • Souriez et pensez à votre bébé que vous allez bientôt rencontrer : Promis, c’est ce qui permet d’assurer et de prendre les choses du bon côté !

Que ce soit des contractions de Braxton-Hicks ou de travail, celles-ci sont toujours un peu inquiétantes pour une future maman, notamment pour les primipares. Le tout est de bien être informé pour pouvoir réagir rapidement.

Donnez-nous vos meilleurs conseils pour soulager les contractions en commentaires ! On serait ravis de les rajouter à la liste.

Retrouvez tous nos articles sur la santé et le lifestyle durant la grossesse mais aussi pour tout savoir sur la préparation de l’accouchement !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *