Les contractions : tout savoir et surtout quand partir à l’hôpital !


Mon accouchement, Pendant l'accouchement, Santé / mercredi, février 14th, 2018

S’il a bien une chose que toute femme redoute, ce sont bien les contractions ! Nous sommes toujours inquiètes face à la douleur, et encore plus lorsqu’il s’agit de notre première grossesse. Entre les discours de celles qui n’ont pas trop souffert et celles qui ne tenaient plus tellement elles avaient mal, difficile de savoir sur quel pied danser. Raison suffisante pour rédiger un article sur le sujet afin qu’elles deviennent nos meilleurs amies… enfin si vous aimez la douleur !

Je crois que nous nous passerions toutes volontiers de contractions, mais bon on n’a rien sans rien donc préparons-nous à passer à la casserole.

Qu’est-ce qu’une contraction ?

Bon alors, il faut bien commencer par le commencement si on veut comprendre nos contractions. Il faut savoir que nos muscles se contractent au quotidien sauf que nous ne le sentons pas forcément. Tout cela est amplifié lors de la grossesse puisqu’une fois que le fœtus aura grandit, le moindre mouvement ou coup de pied entraînera une contraction ! Si vous en êtes au début de votre grossesse, rassurez-vous vous avez encore quatre mois environ avant de vraiment les sentir.

Comment reconnaître une contraction ?

Peut être que comme moi, vous êtes parano et vous vous posez des questions à chaque sensation que vous ne connaissez pas. Vous avez une contraction lorsque votre ventre se durcit pendant quelques secondes et qu’il se relâche par la suite. Mais si cette sensation est là c’est qu’il y a bien une raison mesdames !

Les contractions : quelles sont leur utilité ?

Sachez qu’une contraction peut être synonyme de bon fonctionnement puisqu’elle va permettre à votre utérus de s’étirer progressivement (pour laisser passer le bébé), mais également à renouveler le sang dans vos veines utérines. Nous pouvons bien faire l’impasse sur quelques secondes de désagréments, vous ne pensez pas ? Pour résumer, c’est votre corps qui se prépare à l’accouchement, tout comme nous mentalement lorsque nous regardons des documentaires sur les chaînes de la TNT.

Que faire lorsque les contractions sont douloureuses ?

Si vous êtes loin du terme et que vous avez des contractions douloureuses ou inconfortables à répétition, il faut que aller voir votre obstétricien afin de voir s’il n’y a pas de problèmes. Sachez que ces dernières peuvent entraîner une ouverture du col et provoquer une fausse couche ou un accouchement prématuré. Il faut donc les prendre au sérieux.

Que peut nous conseiller l’obstétricien pour calmer la douleur ?

Généralement, on vous prescrira beaucoup de repos allongé, ce qui permettra à votre utérus de se détendre et de ne plus subir de pression avec le poids du bébé. Si une infection a été détectée, elle sera traitée par le docteur de façon à ce que vous poursuiviez votre grossesse sereinement. Des anti-spasmodiques peuvent vous être prescrits ou d’autres médicaments, mais toujours avec l’avis du médecin afin de ne pas mettre votre santé ou celle de votre enfant en danger !

Comment reconnaître les différents stades de contractions ?

Attention, point important si vous ne voulez pas rendre folle votre compagnon à faire des allers retours à l’hôpital pour rien ! Si vous avez bien suivi les précédents points, vous devriez déjà avoir la réponse. Pour résumer en quatre points :

  • contractions sans douleur = normal = je reste à la maison sans m’inquiéter
  • contractions fréquentes et longues, la douleur arrive progressivement = je commence à me préparer car je vais bientôt partir à la maternité
  • contractions qui se rapprochent de plus en plus = l’heure est venue d’aller à la maternité accueillir votre bébé (il est également l’heure de vous préparer à pousser)

Le seul cas où vous devrez bien faire attention c’est lorsque vous avez des contractions douloureuses accompagnés d’autres symptômes : perte des eaux, saignements… Il vous faudra faire attention et aller à l’hôpital pour vérifier que le travail se déroule correctement, que bébé est en bonne santé et qu’il n’y a pas d’infection.

Comment va se dérouler l’accouchement ?

C’est bien beau de connaître les contractions sur le bout des doigts, mais une fois à la maternité prête à avoir les pieds sur les étriers, ça serait quand même pas mal de savoir à quoi s’attendre, vous n’êtes pas d’accord ? Alors il y a deux phases lors de l’accouchement : la première se sont lorsque les contractions sont en plein travail de dilatation pour laisser passer votre (gros) bébé, ensuite chaque contraction entraînera la descente du bébé (petit à petit donc autant vous préparez mentalement car ça peut être long). A un moment donné, le bébé se situera au niveau du rectum et vous ressentirez l’envie de pousser…pourtant il ne faudra pas pousser (ça serait trop simple sinon), l’équipe médical vous guidera jusqu’à ce que vous ne pouvez plus tenir et que l’on vous dira de pousser en même temps qu’une dernière contraction…et vous verrez (enfin) le bout du tunnel.

Allez courage, quelques heures de travail pour des années de bonheur ça vaut quand même le coup non ? Et si vous avez des contractions après l’accouchement, ne paniquez pas, il s’agit juste de votre utérus qui se remet en place.

Vous aussi vous avez un souvenir de « fausse alerte » où vous pensiez que le travail avait commencé, mais en réalité ce n’était pas le cas ?

Pour tout savoir sur l’accouchement, et notamment tous les articles pendant l’accouchement.

Retrouvez tous nos articles sur la santé pendant la grossesse.

2 réponses à « Les contractions : tout savoir et surtout quand partir à l’hôpital ! »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *