Annoncer sa grossesse : 3 étapes indispensables

Vous l’avez senti venir ce petit « + » sur le test de grossesse ? Peut être que vous vous en doutiez si vous savez reconnaître les signes : vous êtes enceinte ! Une merveilleuse nouvelle qui va bouleverser votre quotidien, celui de votre compagnon et de votre entourage…un moment mémorable qu’il faut fêter comme il se doit…ah non pardon vous ne pouvez plus boire d’alcool, faites mousser le Champomy alors ! Pour annoncer cette belle nouvelle à tout votre entourage il va falloir s’organiser, et oui mesdames : on n’annonce pas sa grossesse comme un cheveu sur la soupe (même si certaines aiment bien l’effet de surprise) ! Stratégie et planification sont vos mots d’ordre à présent…Et Le Jardin Des Mamans a mené l’enquête pour vous : comment annoncer sa grossesse à son compagnon, ses copines, sa famille, ou encore pire : son patron ! On vous explique tout !

Annoncer sa grossesse à la personne la plus importante : son compagnon

A moins que monsieur était à la porte des toilettes en attendant que vous fassiez pipi sur ce fameux test de grossesse (voir un second pour être bien sûre), vous avez l’occasion rêvée pour le surprendre dans le bon sens du terme ! Cependant, si cette grossesse n’était pas forcément souhaitée, je vous conseille de lui annoncer de façon simple, au calme. Il s’agit d’une grande annonce et ces messieurs peuvent être bouleversés par tous les changements que cela suppose dans votre petit train train quotidien. Ne soyez pas déçue ou étonnée s’il n’a pas la réaction que vous attendiez…vous avez bien réagit vous quand vous avez appris que votre série télévisée préférée allait s’arrêter ? Bon ici nous parlons du commencement d’une nouvelle vie pour votre petite famille qui se construit, mais cela peut être un choc pour certaines personnes, il est donc essentiel de le concevoir.

Dans le cas où vous et monsieur essayait depuis quelques temps d’avoir une petite tête dans votre famille, vous allez pouvoir vous amuser et laissez parler votre imagination. Il existe tellement de façon d’annoncer sa grossesse, des plus classiques aux plus tordues ! Mais attention, votre compagnon doit absolument être le premier à être au courant, au risque de provoquer quelques conflits au sein de votre couple. Je sais très bien que vous mourrez d’envie de le crier à la terre entière, puis surtout à vos meilleures amies, mais patientez un petit peu, croyez-moi, le jeu en vaut la chandelle ! Mais alors comment lui faire la surprise ? Je vais vous proposer quelques scénarios, dites moi lequel vous préférez les filles, et si vous êtes déjà passée par cette case, comment l’avez-vous annoncé ?

1. Les annonces de grossesse classiques

Pour certaines, l’annonce classique sera un choix qui s’impose de façon naturelle, et c’est compréhensible puisque après cette annonce vous allez passer par toutes les émotions possibles. Votre famille va s’agrandir, raison de plus pour s’asseoir sur un bon canapé pour en parler. Il est vrai que cette solution peut séduire, pas d’artifices, juste la simplicité du moment, et quel moment ! Pourquoi ne pas faire dans le pratique également ? Vu que vous avez certainement déjà jeté un œil sur les collections de vêtements pour bébé, optez pour des petits chaussons ou des accessoires pour nouveaux nés et offrez-les en guise de cadeau ? En plus d’une jolie annonce vous aurez déjà quelques accessoires pour l’arrivée de votre petit. Les plus impatientes d’entre nous enverront un mail ou un texto à leur compagnon, avec la formule du bonheur « 1 + 1 = 3 ». Personnellement j’aurais tellement envie de voir la réaction de mon copain que je ne pourrais pas lui dire à distance ! C’est comme quand on organise un anniversaire surprise, tout le monde veut voir la tête de la personne en entrant dans la pièce (et généralement on n’est jamais déçu!).

2. Les indices glissés dans le quotidien

Si vous avez l’âme d’une petite souris, vous pouvez alors placer le test de grossesse dans un endroit où votre compagnon tombera forcément dessus, comme par exemple sur l’oreiller ou bien à la place de sa brosse à dent. Effet de surprise garantie ! S’il a une âme d’enfant et qu’il aime les jeux d’aventures organisez une petite chasse au trésor…Le tout est qu’il comprenne les indices et que vous soyez à ses côtés pour lui confirmer l’heureuse nouvelle. Préparez des étapes où à chaque fois un indice sera présenté pour l’orienter vers l’ultime découverte : un bébé ! Vous pourrez passer un bon moment à le regarder essayer de comprendre où vous voulez en venir, il n’y a rien de tel que la petite étincelle qui brillera dans ses yeux à l’instant même où il aura compris. Si vous avez un rouge à lèvre que vous ne portez plus, vous pouvez écrire sur votre ventre « Coucou papa », au moins le message est sûr de passer.

3. Des annonces atypiques pour un moment mémorable

Pour celles qui aiment allier le fond et la forme, les mises en scène sont une très bonne idée, on retrouve des vidéos et des photos un peu partout sur Internet (vu que de nos jours tout est partagé). De mon côté, j’aimerai beaucoup mettre un petit message personnel dans ces fameux biscuits chinois où l’on glisse un petit papier. Bien sûr il faudrait que tous les biscuits contiennent le même message parce qu’avec la chance que j’ai, mon compagnon pourrait passer à côté ! Vous pouvez également prendre à contre-pied certaines demandes en mariage, pourquoi ne pas glisser un petit mot dans un dessert lorsque vous êtes au restaurant ? Pour une fois que les rôles peuvent être inversés, on ne va pas gâcher ce plaisir n’est-ce pas ? Sur Internet vous pourrez également trouver la « lettre du locataire » que vous pouvez faire lire à votre compagnon car votre futur bébé y explique comment il va occuper le ventre de sa maman pendant neuf mois. Une petite lettre qui devrait séduire les futures parents.

Vous l’aurez compris, les possibilités sont tellement nombreuses, que vous soyez une adepte des mises en scène ou des annonces classiques, mon petit conseil est de faire de cet instant un moment privilégié et personnel. Vous n’aurez plus qu’à savourer et planifier à deux comment vous allez surprendre vos proches avec cette heureuse nouvelle, et là aussi nous avons mener l’enquête pour vous proposer quelques idées sympas.

Annoncer sa grossesse à ses proches

Maintenant que votre compagnon alias « le futur papa » est aux anges, vous pouvez prévenir la famille et les amis. Si vous trépignez encore d’impatience, sachez qu’il est préférable d’attendre le troisième mois de grossesse pour l’annoncer. On n’aime pas parler de malheur, mais personne n’est à l’abri d’une fausse couche. Si cela venait à arriver, l’épreuve serait d’autant plus difficile si vous devez l’annoncer à tout ceux qui sont au courant…Vous avez compris les filles, on annonce sa grossesse dans les meilleures conditions possibles…une fois les douze semaines passées et la première échographie dans la main : on fonce !

Un changement de génération en route : les cartes sont redistribuées !

Il y en a qui vont prendre un sacré coup de vieux : vos parents ! Surtout s’il s’agit de leur premier petit enfant, il faut vite les préparer qu’ils n’ont que six mois pour revêtir leurs costumes de « super papi » et « super mamie ». Et oui, votre annonce va entraîner un changement de génération qui va en secouer plus d’un ! Il faut donc choisir le bon moment pour féliciter les futurs grands-parents ! Si vous habitez loin d’eux, vous pouvez leur envoyer un petit colis avec un guide pour les grand-parents ou un bavoir avec une petite phrase faisant référence aux grand-parents. Si vous ne pourrez pas voir leur réaction, il est fort à parier qu’ils soient très surpris à l’ouverture du colis. Au pire vous pouvez toujours les appeler au moment de l’ouverture de ce dernier. Mais si vous avez la chance d’avoir toute votre famille à proximité, rien de tel qu’un bon petit repas au cours duquel vous pourrez faire un toast ! Pour ce qui est des copines, généralement on privilégie une annonce classique autour d’un verre ou bien d’un repas…mais bon, elles sont fortes ses copines, il est fort probable qu’elles vous aient déjà cerné !

Faire part de son bonheur en images

Si votre secret a tenu le choc, pourquoi ne pas vous orientez vers une photographie ? Simple mais pleine de symboliques, beaucoup de parents font ce choix et je dois avouer que c’est une très bonne idée. L’image peut être gardée en souvenir de l’annonce de votre grossesse, et surtout vous pouvez vous faire plaisir niveau mise en scène. Vous pourrez trouver un peu partout sur Internet des exemples d’images, mais aujourd’hui je vais vous donner mes préférées !

En premier lieu, il y a la photo des chaussures : une paire pour le papa, une paire pour la maman et les tous petits chaussons avec un point d’interrogation pour annoncer le bébé. Certes elle est classique, mais tellement mignonne. La seconde est celle de prendre en photo votre ventre et celui de votre compagnon et d’inscrire dessus à quoi cela est dû : vous pourrez marquer bébé sur le votre, et pourquoi pas le mot « bières » pour le papa.

Une image humoristique qui devrait séduire vos amis les plus proches. Enfin ma troisième image préférée correspond aux personnes ayant déjà eu un enfant, et c’est donc ce dernier qui va être mis à contribution pour annoncer l’arrivée de son petit frère ou de sa petite sœur.

Déjà une famille ? Prévenez votre enfant qu’il va avoir un petit frère ou une petite sœur

Peut être, chères futures mamans, que vous avez déjà un petit bout de chou à la maison (ou un petit monstre en fonction de votre degré de chance), sachez qu’annoncer une grossesse à un enfant nécessite du tact, de la clarté et de la préparation mentale (si vous n’avez toujours pas parlé des abeilles et des fleurs à votre petit). L’arrivée d’un nouvel enfant dans la famille est un réel changement pour beaucoup de personnes, autant pour les parents, que la famille ou encore les enfants. Et oui, si vous avez déjà un enfant ce dernier aura besoin d’être rassuré sur sa place au sein de votre famille. L’idéal est d’annoncer la nouvelle en étant accompagnée du papa, au calme, afin de lui expliquer que les choses ne vont pas changer et qu’il aura un rôle, en tant que grand frère / grande sœur, à jouer auprès du bébé. S’il se sent impliqué, il ne se sentira pas exclu ce qui évitera le développement d’un sentiment de jalousie chez ce dernier. Les enfants sont de réels capteurs d’émotions, ils sentiront que quelque chose a changé si vous ne les prévenez pas assez vite…bon après je ne vous dis pas de lui annoncer le test de grossesse à la main ! Et oui, ces petits êtres n’ont pas forcément la notion du temps, et si vous ne voulez pas qu’ils s’impatientent vous pouvez toujours prendre un calendrier et mettre une croix la semaine où le bébé arrivera. Votre petit pourrait vous surprendre et être plus impatient que vous de rencontrer ce petit bébé qui grandit dans votre ventre.

Si l’annonce au futur papa est la plus importante, il ne faut pas négliger celle de sa famille et de son entourage. Partagez avec vos proches tous ces instants de bonheur en attendant l’arrivée de votre bébé. Et pour ceux qui n’aurait pas la réaction attendue, passez outre, il s’agit de votre bonheur et personne ne doit venir le gâcher ! Après avoir franchi ces deux étapes dans l’annonce de votre grossesse, il vous en restera une (et pas des moindre) : prévenir votre patron ! Nous allons donc vous donnez quelques conseils administratifs pour que tout se déroule dans de bonnes conditions.

Annoncer sa grossesse avec toute la paperasse administrative

Parmi tous les bonheurs que procurent la découverte d’une grossesse, il y a un dont on se passerait bien : l’annonce au patron et la paperasse administrative. Suivant si on est dans une grande ou petite entreprise, la proximité n’est pas la même, donc il en est de même pour votre annonce. Pour vos collègues de boulot, vous pouvez amener un petit gâteau et une bouteille de mousseux sans alcool et leur dire de vive voix. En revanche, au niveau de la direction il y a quelques précautions à prendre, nous allons donc revenir ensemble sur l’annonce de votre grossesse au travail.

Quand annoncer sa grossesse ?

En définitive, nous aurions presque besoin d’un faire part pour annoncer que l’on est enceinte, quand on réfléchit cela serait bien pratique : on imprime et on envoie ! Un genre de Save the Date version naissance, mais bon il faut quand même avouer que l’on prend du plaisir à annoncer cette bouffée de bonheur à notre entourage. Bon autant se le dire, cela ne va pas être une bouffée d’oxygène pour votre patron, entre le congé maternité, le remplacement, tous vos rendez-vous médicaux, le congé parental…S’il y en a bien un qui va également en avoir marre de l’administratif c’est bien votre patron. Alors autant annoncer toutes ces merveilleuses nouvelles dans un bon contexte. Pour cela, l’idéal est de le signaler à votre patron avant la fin de votre troisième mois de grossesse afin que ce dernier puisse s’organiser et anticiper votre départ. En plus, pourquoi l’annoncerez-vous plus tard alors que vous bénéficierez de la protection légale s’appliquant aux femmes enceintes ? Vous pourrez vous rendre à vos examens médicaux pendant votre temps de travail, mais vous aurez également droit, en fonction des conventions, à une baisse de travail journalier d’une demi heure (ce qui n’est pas négligeable).

Dois-je faire une déclaration officielle ?

Dans notre triste réalité, beaucoup d’employeurs valorisent les hommes car « eux ils ne tombent pas enceintes vers la trentaine ». Alors certes, de nos jours, il existe des femmes qui vont tout miser sur leur carrière professionnelle (c’est tout à leur honneur), cependant nous avons pu nous rendre compte au cours de ces dernières années qu’il y avait des licenciements douteux autour de femmes enceintes. Pas de panique les filles ! Votre patron ne peut pas vous licencier pour cette raison, excepté si vous avez commis une faute grave. Alors pour mettre toutes les chances de notre côté et de ne pas nous faire piéger on fait ça dans les règles de l’art.

A vos ordinateurs futures mamans et faites une belle lettre pour annoncer votre grossesse de façon officielle ! Accompagnez-la d’un certificat médical avec la date présumé de l’accouchement et hop le tout envoyé par lettre recommandé et accusé de réception. Dans la vie, surtout quand on est une femme, il faut être rusée ! La ruse nous sauvera dans beaucoup de situations très chères.

Après tant d’émotions, sachez que la paperasse est simplifiée depuis le 1er septembre 2015 (hallelujah il était temps). Avant, nous devions faire une déclaration officielle à la caisse d’assurance maladie et aux allocations familiales avant la 14e semaine d’aménorrhée. Pour faire cette déclaration, vous aviez juste à remplir les formulaires que vous aura remis votre médecin (courage…), et bien maintenant c’est fini ! Et oui depuis la rentrée a été signée une convention sur les transferts de données entre la CAF et Caisse Nationale d’Assurance Maladie des Travailleurs Salariés. Ce sont désormais les médecins et les sage-femmes qui s’occuperont des papiers avec un service en ligne sur le site de l’assurance maladie. Une fois informée, la CPAM transmettre les informations à la CAF qui vous informera quand vous pourrez compléter votre dossier en ligne.

Elle n’est pas belle la vie ?

Vous l’aurez donc compris, annoncer que l’on est enceinte ce n’est pas une mince affaire, cela demande du temps et de l’organisation, mais tout ça c’est juste pour la bonne cause : celle de devenir parent ! De la paperasse administrative vous en avez depuis que vous avez quitté le domicile familial, et cela ne s’est pas arrangé avec l’arrivée fatidique de la déclaration d’impôts, alors ici ce n’est que de la joie et de la bonne humeur. Une fois que tout ce beau monde sera au courant et que vous serez (enfin) en congé maternité, vous pourrez enfin vous relaxer et attendre l’arrivée du bébé…ah non pardon, vous allez devoir vous plonger dans la liste de maternité, les faire parts et autres agréments qui font le bonheur des futurs parents !