Grossesse : Quand consulter en urgence ?


Ma grossesse, Santé / dimanche, mai 3rd, 2020

Même si l’on sait que la majorité des grossesses se déroule sans aucun problème particulier et ce jusqu’au moment de l’accouchement, il reste néanmoins importants de savoir reconnaître les signes et événements qui doivent absolument vous faire consulter, en urgence !

Il ne s’agit pas de situation apparaissant uniquement au début de la grossesse mais bien tout au long de la grossesse et qu’il ne faut surtout pas prendre à la légère ! On vous détaille tout ça, pour que vous puissiez savoir quand consulter votre médecin voire les urgences durant votre grossesse !

Motherhood Photography 89

La grossesse extra-utérine

C’est une urgence « fréquente » qui apparait en début de grossesse. Quand je dis fréquente, attention ce n’est pas non plus conséquent puisque cela concerne 2% des grossesses.
En fait, la grossesse extra-utérine c’est l’embryon qui au lieu de se développer à l’endroit prévu c’est-à-dire dans la cavité utérine va commencer son développement à l’extérieur de l’utérus.

Il peut s’implanter dans différents endroits : le plus souvent ce sera au niveau de l’une des trompes de Fallope mais  ça peut aussi être au niveau d’un des deux ovaires ou encore sur la membrane qui entoure la cavité abdominale que l’on appelle le péritoine.

C’est une urgence médicale pour la simple et bonne raison que ce mauvais emplacement de l’embryon dans le corps de la femme peut provoquer une hémorragie interne grave qui peut engager le pronostic vital de la future maman.

Ce n’est pas une fausse couche et cela demande une prise en charge médicale immédiate. Plusieurs facteurs de risques sont connus pour la grossesse extra-utérine tels que les infections sexuellement transmissibles, les interruptions volontaires de grossesse, les antécédents de grossesse extra-utérine, le tabagisme, mais aussi les traitements de PMA ou encore les antécédents de salpingite ou autres infections  de la sphère uro-génitale.

Les « symptômes » d’une grossesse extra utérine sont souvent des pertes de sang très foncées et des douleurs intenses dans le bas ventre dès le début de la grossesse.  Si vous ressentez ces douleurs en début de grossesse, vous devez immédiatement consulter un médecin pour confirmer le diagnostic et ainsi recevoir le traitement adapté.

La fausse couche

La fausse couche, je pense que malheureusement beaucoup de futures mamans en connaissent la définition mais  quand même, c’est une interruption dite spontanée de la grossesse qui survient au cours des 5 premiers mois de grossesse, c’est-à-dire avant la 22ème semaine d’aménorrhée.

On parlera de fausse couche précoce avant la 14ème semaine de grossesse et de fausse couche tardive entre la 14ème et la 22ème semaine de grossesse.

La plupart du temps, la fausse couche se manifeste avec des « symptômes » tels que des saignements vaginaux, des douleurs vives dans le bas ventre. Si vous êtes enceinte et que vous ressentez ces douleurs, consultez immédiatement un médecin pour s’assurer de l’absence d’une grossesse extra utérine et pour confirmer un arrêt de grossesse.

Les traumatismes

Lors de la grossesse, le petit embryon, puis le fœtus et enfin le bébé se développe dans un environnement sain et sécurisé notamment grâce à la poche des eaux qui contient le liquide amniotique mais aussi grâce à la paroi utérine et enfin la paroi abdominale maternelle.

Mais parfois malgré toutes ces sécurités, il se peut qu’une chute, qu’un traumatisme puisse venir affecter le fœtus notamment quand la chute est involontaire, d’une hauteur importante, des traumatismes au niveau du bas ventre, ce peut être aussi des coups et blessures volontaires (si vous subissez des violences conjugales, il faut absolument le signaler en appelant la police ou le 3919) mais aussi des accidents de la voie publique, domestique, au travail, etc.

Même si le choc ou la chute ne vous ont pas parus violent ou suffisamment important pour affecter votre bébé, veillez à toujours consulter un médecin ou une sage-femme pour s’assurer de la bonne santé de votre bébé. En principe, on va vous faire une échographie obstétricale afin de vérifier que bébé va bien, et juste pour se rassurer c’est bien !

Les saignements vaginaux

Pendant la grossesse, on est très attentive à notre corps et particulièrement à ce qui se passe dans notre culotte (glamour, hein ?). Les saignements vaginaux que l’on peut avoir durant la grossesse sont source d’un très gros stress pour les futures mamans. Il faut savoir que les saignements peuvent avoir différentes origines  en fonction du stade de la grossesse.

Au début de la grossesse, on peut avoir des pertes de sang très légères et surtout qui ne durent pas au moment de la nidation de l’embryon dans l’utérus. Ce ne sont pas des pertes « graves » dans le sens où si elles sont brèves et vraiment légères  (c’est plus des traces de sang dans des pertes blanches, donc très rosées), il n’y a pas de raison de s’inquiéter.
Cependant ce peut également être le signe d’une grossesse extra utérine ou une fausse couche, et là il faut prendre ces saignements très au sérieux et consulter rapidement un médecin.
Mais toujours en début de grossesse, un saignement peut être signe d’un décollement placentaire, qui doit amener à consulter et qui peut être traité avec un traitement adapté.

Album de Famille - Photos Grossesse & Love - Babouchkatelier. De merveilleux souvenirs de ces 9 mois pour porter & créer la vie.

Pendant les 9 mois de grossesse, il se peut que vous ayez des pertes de sang, ce peut être en effet des règles anniversaires (qui apparaissent au moment où vous deviez avoir vos règles), des saignements après les rapports sexuels ou après un toucher vaginal, ce ne sont pas des signes de gravité. Cependant, si les saignements vaginaux durent il faut absolument consulter, on n’est jamais trop prudent. Ne serait-ce que pour vous rassurer.

En fin de grossesse, à l’approche du terme, il se peut que la perte du bouchon muqueux provoque de légers saignements, ou encore des contractions accompagnées de saignements. Egalement, des saignements vaginaux peuvent être signe d’une hémorragie liée à un placenta praevia ou à un hématome rétroplacentaire, qui sont deux complications graves de la grossesse et qui nécessite une prise en charge médicale immédiate.

Que ce soit des saignements graves ou non, consultez votre médecin en cas de doute et/ou stress, il vaut mieux consulter pour rien que passer à côté de quelque chose de potentiellement grave.

La perte des eaux

Pour tout savoir sur la poche des eaux, je vous renvoie à un article complet sur le sujet que nous avons publié il y a peu !

Les malaises

Pendant vos 9 mois de grossesse, il se peut que vous soyez victime de malaises vagaux dus à une baisse de tension artérielle. Ce n’est pas toujours nécessaire de consulter suite à un malaise mais si vous en faites à répétition, il est plus prudent de voir un médecin ou votre sage-femme.

Souvent, les malaises sont dus à une grande fatigue qui crée une baisse de tension : on recommandera donc le plus grand repos pour faire remonter un peu la tension et reprendre des forces.

En dehors de ces malaises vagaux, bénins, il faut faire attention à tout autre malaise anormal : comme un mal de tête qui dure plusieurs jours et qui est difficilement gérable, des troubles de la vision, de l’audition, un gonflement soudain de votre visage, de vos doigts, vos jambes, ou encore des vomissements importants, des démangeaisons, des fortes douleurs dans le ventre ou dans la région abdominale.

Tous ces malaises là et ceux que l’on aurait omis sont des signes à surveiller de près et pour lesquels il ne faut pas hésiter à consulter. En parler à un professionnel de santé peut éviter d’avoir des complications tels que de l’hypertension artérielle ou du diabète gestationnel et donc peut être pris en charge au plus tôt afin d’éviter tout problème pour vous, future maman et votre bébé.

Les infections

Si vous êtes enceinte pendant la période hivernale, il se peut que vous soyez victimes de ces saletés d’infection comme les rhumes, les rhinopharyngites, les gastroentérites, etc. La plupart du temps, vous n’aurez aucun critère de gravité et vous n’aurez donc qu’à prendre votre mal en patience et attendre que ça passe.

Cependant, il y a certains symptômes à prendre au sérieux tels que la fièvre qui nécessite de consulter un médecin lorsque l’on est enceinte afin d’en déterminer l’origine.
C’est surtout pour éliminer les infections qui peuvent être graves pendant la grossesse (même hors grossesse d’ailleurs…) comme la pyélonéphrite  qui est une infection urinaire +++ qui fait faire de la fièvre, c’est pourquoi on vous fera une analyse d’urine. Mais c’est aussi pour éliminer la listériose qui ressemble à un syndrome grippal et qui peut être très dangereux pour votre bébé.

Grand Roi Du Culte Vaudou Au #Bénin#(Amour- Mariage -Richesse + Gloire- Rupture- Couple - Marabout- Vaudou) TEL : #00229 68619086#Ou +229 68619086.Expert En Retour     Affectif + E-Mail : puissantmarabout1@outlook.fr # Pinterest : @MARABOUT SORCIER KOKOUVI. #GRAND SPÉCIALISTE EN Retour d'affection. - #Affectif #Afrique #amour     #KOKOUVI GRAND#couple #Culte #d'affection#Expert #Gloire #grand #Maître#KOKOUVI# E_mail :puissantmarabout1@outlook.fr#marabout #mariage #Pins #Retour #Richesse #ROI#

Et encore d’autres maladies qui peuvent être absolument dangereuses pour vous et votre bébé c’est pourquoi en cas de fièvre il est très important de consulter un médecin afin d’éliminer tous les risques d’infections graves.

Les contractions

Pour tout savoir sur les contractions, je vous renvoie à un article complet sur le sujet que nous avons publié il y a peu !

Et donc que faire ?

Dans les cas où vous vous retrouvez dans une de ses situations ou dans une situation qui n’est pas cité ici mais qui vous inquiète pour votre santé ou celle de votre bébé, il faut absolument consulter. Pour cela vous pouvez voir votre médecin, votre sage-femme ou encore votre gynécologue. Si c’est urgent, rendez-vous dans vos urgences de maternité ouvertes 24h/24 et 7j/7. Si ça ne peut pas attendre vous pouvez appeler les services de secours : les pompiers 18, le SAMU 15 ou un numéro d’urgence 112.

Prenez bien soin de vous.

Retrouvez tous nos articles sur la santé pendant la grossesse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *