Diabète gestationnel : être mieux informée pour mieux le gérer


Santé / samedi, janvier 13th, 2018

Vous avez un état pré-diabétique ou votre médecin vous a dit que pendant une grossesse, vous risquiez de développer un diabète gestationnel ? Si vous songez à avoir bientôt un bébé, cet avertissement est à prendre en compte car le diabète gestationnel peut être dangereux. Mais bon au premier abord, quand on nous parle de « diabète gestationnel », il est difficile de se faire une idée de la chose, j’ai donc fait quelques recherches pour vous donner plus d’informations sur le sujet.

Comment le diabète gestationnel s’installe t-il ?

Cette forme de diabète se développe le deuxième ou le troisième trimestre de la grossesse. Il n’est pas franc et commence par une élévation de la glycémie dans le sang. Pendant ces deux derniers trimestres, lorsque vous serez enceinte, sachez que votre corps aura besoin de deux à trois fois plus d’insuline que le reste du temps. Pendant la grossesse les hormones placentaires ainsi que les hormones de croissance et le cortisol augmentent progressivement. Ces hormones sont anti-insuline pour réduire cette dernière dans votre organisme. Ainsi, lorsque tout va bien, le déroulement de la grossesse reste normal. Avec cette résistance naturelle à l’insuline, votre pancréas est stimulé et en produit un peu plus afin de combler les manques provoqués pendant la grossesse. Si votre pancréas ne produit pas cette insuline alors vous serez en hyperglycémie et risquerez de développer un diabète gestationnel.

Quels sont les dangers du diabète gestationnel ?

Le diabète gestationnel est dangereux pour vous mais aussi pour votre futur enfant. Vous risquez d’accoucher prématurément et de développer un diabète de type II pendant cette grossesse. Si votre bébé est gros, le risque de césarienne est presque obligatoire. Il est possible que vous fassiez de l’hypertension et de la pré éclampsie (enflure). Les infections urinaires sont également très fréquentes. Pour votre enfant, le risque est d’être gros à la naissance avec un poids de plus de quatre kilos. Le pourcentage de cette obésité peut atteindre jusqu’à 29% si vous avez un diabète gestationnel contre 5 à 10% pour l’ensemble des grossesses dites normales. Votre bébé court le risque de faire une hypoglycémie néonatale. Il peut aussi se retrouver en détresse respiratoire. La jaunisse du nouveau-né est aussi fortement accrue. Plus tard, votre enfant a de fortes chances de développer un diabète de type II.

Que se passe t-il après l’accouchement et pendant l’allaitement ?

Une fois que vous aurez accouché, votre diabète gestationnel disparaîtra de lui-même dans 90% des cas en quelques semaines. Sachez que plusieurs mois ou années plus tard, vous avez de fortes chances de développer un diabète de type II ou plus rarement un diabète de type I. Si vous avez un diabète gestationnel, rien ne vous empêche d’allaiter votre bébé. Au contraire, c’est même souhaitable pour votre enfant qui aurait ainsi, selon certaines études, moins de risques de devenir diabétique à son tour.

Dépistage et traitement

Si vous avez le moindre doute, il est fortement conseillé de faire un dépistage avant votre grossesse. Vous avez aussi des risques si vous êtes déjà en surpoids ou en obésité ou s’il y a des antécédents familiaux de diabète de type I ou II. Si vous avez plus de 35 ans, il faut faire ce dépistage. Enfin, si vous avez connu une macrosomie lors d’une naissance précédente, ce dépistage est impératif. Ensuite, vous devez être très motivée pour prendre toutes les mesures alimentaires qui s’imposent afin de ne pas grossir et faire évoluer votre situation déjà précaire. Il est aussi nécessaire de surveiller votre glycémie au quotidien. Lorsque vous pratiquerez cette surveillance le matin à jeun, la glycémie ne devra jamais dépasser 1g/L. Faites plusieurs petits repas dans la journée et calculez votre ration calorique. En dehors de votre régime alimentaire, il sera bon d’avoir une activité physique régulière qui vous sera préconisée par votre médecin. Vous serez enfin suivie par une équipe médicale qui est composée de votre médecin généraliste, de vote gynécologue, d’un diabétologue et d’un nutritionniste.

Et vous les filles, avez-vous été victimes de diabète gestationnel pendant votre grossesse ? Quels sont vos conseils pour les futurs mamans qui sont dans la même situation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *