La constipation durant la grossesse


Ma grossesse, Santé / dimanche, août 23rd, 2020

Même si on tente aujourd’hui de décomplexer tout et tout le monde, surtout les femmes, il n’en reste pas moins que certains tabous persistent. C’est notamment le cas des problèmes de transit, on ose difficilement parler ouvertement des petits soucis que l’on peut rencontrer de ce côté-là.

Pourtant, la constipation est un des maux de grossesse fréquent que beaucoup de femmes rencontrent. Alors dans cet article, au placard les tabous on vous donne tous nos conseils pour gérer la constipation durant la grossesse.

Pourquoi suis-je constipée enceinte ?

Déjà, il faut savoir que la constipation durant la grossesse est sans risque c’est-à-dire que c’est un mal fréquent mais qui ne comporte aucun risque que ce soit pour vous ou votre bébé.

Il y a différentes choses qui font que vous êtes constipée enceinte, notamment le fait que les hormones vont ralentir les mouvements de l’intestin. En effet, la progestérone va faire que vos intestins vont se mettre au ralenti, histoire de prendre quelques vacances.

Si vous devenez constipée à l’approche de votre terme, il se peut que ce soit simplement votre utérus qui bloque le transit. Effectivement, votre utérus lorsqu’il atteint sa taille maximale va gêner finalement le reste de vos organes qui vont rencontrer quelques difficultés à fonctionner normalement.

Enfin, une autre raison, qui n’est pas physiologique cette fois, est que durant votre grossesse vous allez tout naturellement baisser votre activité physique, vous allez moins marcher, moins courir, moins pratiquer d’activité physique.

Même si le sport n’est pas toujours déconseillé durant la grossesse, le cheminement naturel de la grossesse et votre état vont forcément vous rendre un peu plus sédentaire.

Et cette réduction de sport va jouer sur votre transit qui du coup ne sera plus aussi efficace.

Comment améliorer mon transit ?

L’alimentation

Comme pour tout problème d’intestin, la première chose à faire pour aller mieux c’est de revoir son alimentation. Merci à ce chouette docteur qui m’a fait comprendre que tout était souvent diététique et qu’aucun médicament n’aurait de pouvoir sur le corps comme peut l’avoir l’alimentation.

Donc si vous êtes constipée, il va falloir que vous essayiez de revoir le contenu de vos assiettes. Mangez des fibres (pomme de terre, bananes, légumineuses, etc.), des légumes et fruits (de saison, c’est mieux !) qui vont favoriser le transit, donc les légumes verts c’est top, les pommes, les poires, les pêches, et bien d’autres. Il va falloir manger en moyenne 500grammes par jours de légumes et fruits pour avoir tout l’apport nécessaire.

Un autre conseil qui fonctionne pas mal pour aller aux toilettes rapidement, boire un grand verre d’eau bien fraîche au réveil. En effet, le froid va stimuler la muqueuse gastrique et favoriser le réflexe estomac-côlon. En plus comme vous êtes en diminution de votre consommation de café, ça tombe à pic !

Et pas uniquement au lever, il vous faut boire beaucoup. Quand je dis beaucoup c’est deux litres par jour, si vous avez du mal avec l’eau, essayez les tisanes, les citronnades… mais buvez ! C’est bon pour la santé et pour votre transit !

Evitez le pain blanc si vous êtes grande consommatrice mais préférez les pains complets ou le pain de son.

Le sport

Egalement, comme on l’a dit plus haut, essayez de garder une activité physique régulière. Le fait de bouger est bénéfique pour lutter contre beaucoup de maux de grossesse. Vous pouvez essayer la marche, la natation (c’est génial, on se sent toute légère !), les étirements doux, etc.

Le meilleur conseil que je peux vous donner c’est surtout de ne pas rater une occasion d’aller à la selle, ne laisser pas passer l’envie car en cette période elle pourrait tarder à revenir !

Quand consulter un médecin ?

Si vous sentez que malgré un tas d’effort, vous êtes toujours constipée et inconfortable alors peut être est-il préférable de consulter un médecin ou votre sage-femme.

Dans un premier temps, ils pourront vous donner des compléments alimentaires, ou des conseils plus précis pour améliorer votre état. Puis si vraiment ça ne passe pas, ils pourront vous prescrire des laxatifs doux qui n’irritent pas l’intestin.

Mais parfois, une simple alimentation riche en fibres et légumes et une petite marche douce chaque jour vous permettront confort et légèreté (c’est fin, hein ?).

Et vous, quels sont vos meilleurs conseils contre la constipation durant la grossesse ? On attend vos commentaires.

Retrouvez tous nos articles grossesse et santé.

Source photo : Rachel McKinney

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *