Toxoplasmose, comment l’éviter pendant la grossesse ?


Ma grossesse, Santé / lundi, novembre 12th, 2018

Saucisson, fromage, tartare…autant de mots qui résonnent si bien à nos oreilles (et à notre ventre). Et pourtant il va falloir s’en priver ou y faire attention pendant les neuf mois à venir Mesdames… Et oui je sais c’est dur à imaginer, mais s’il y a bien un sujet dont on entend souvent parler autour de nous quand une femme est enceinte c’est bien la toxoplasmose. Il faut dire que le risque de toxoplasmose nous prive de beaucoup de plaisirs pendant neuf mois… pour notre plus grand désarroi.

Vous êtes enceinte et vous ne savez pas vraiment de quoi nous parlons ? Pourquoi nous parle-t-on de chat ? Ne vous inquiétez, je vous dis tout ce que vous avez à savoir sur cette infection. En suivant nos conseils, la toxoplasmose ne passera ni par vous, ni par votre bébé !

Qu’est-ce que la toxoplasmose ?

Qu’est-ce que cette chose dont le nom est à la bouche de toutes les femmes enceintes ? La toxoplasmose c’est tout simplement une infection due à un parasite qui est présent dans la terre et dans les intestins de certains animaux, dont les chats par exemple. Si elle est bénigne pour les êtres humains, cela devient un peu plus compliqué si elle touche une femme enceinte. En effet, l’infection peut être transmise à votre fœtus et compliquer son évolution, notamment au niveau auditif et cérébral. Il ne faut donc pas prendre le sujet à la légère. Pour être sûre à 100%, vous devrez passer un test afin de savoir si vous êtes immunisée.

Comment savoir si je suis immunisée ?

A partir du moment où vous savez que vous êtes enceinte, l’important est de savoir si vous êtes immunisée ou non. Vous devrez alors passer un test obligatoire (appelé sérodiagnostic de toxoplasmose, mais pas de panique il s’agit juste d’une prise de sang, même si ce n’est pas toujours une partie de plaisir). Si le test est positif, cela signifie que vous avez déjà eu la toxoplasmose et que vous êtes donc immunisée. Sinon, il faudra prendre des précautions afin d’éviter de l’attraper, car comme nous l’avons dit toxoplasmose et grossesse ne font pas bon ménage.

Vous devrez même repasser des examens afin de vérifier que vous ne l’avez pas attrapé entre temps, car il est vicieux ce parasite puisqu’il ne provoque aucun symptôme. Il faut donc faire plusieurs tests tout au long de la grossesse afin de se rassurer. Mais ne pensons pas au pire et mettons tout en place pour éviter cette situation.

Les précautions à prendre pour éviter la toxoplasmose pendant la grossesse

Vous n’êtes pas immunisée ? Il est temps de mettre en place notre plan de guerre pour les mois restants avant l’accouchement ! Car une chose est sûre, la toxoplasmose c’est non ! Toxoplasmose grossesse recommandations ne font plus qu’un chez nous ! Pour vous simplifier la tâche, je vous résume les quatre principales précautions à prendre.

A la viande et au fromage tu feras attention

Vous l’aurez compris, la toxoplasmose peut se transmettre dans la viande crue, il faut donc faire attention à ce que celle-ci soit vraiment bien cuite. Dites bye bye au carpaccio, foie gras et au tartare ! Les grillades sont également à proscrire car la température n’est pas assez haute pour tuer le parasite. Si vous touchez de la viande crue, lavez-vous bien les main après. Vous pouvez également dire au revoir à tout ce qui est charcuterie crue, fumée ou salée. Si vous êtes enceinte pendant la saison des raclettes… Courage !

Si vous avez vraiment envie d’une bonne viande saignante, vous pouvez la congeler à -20 degrés pendant minimum deux jours puisque cette technique est la seule façon de tuer le parasite. Pour le fromage, vous allez apprendre à aimer le lait pasteurisé, plus particulièrement pour la chèvre. Pensez à bien regarder les étiquettes avant d’en consommer.

Tes fruits et légumes tu laveras

Outre la viande, les fruits et légumes sont à surveiller pendant la grossesse. Nous vous conseillons de manger vos légumes bien cuits. Si vous souhaitez consommer des crudités, assurez-vous de très bien les laver. Nettoyez, pelez…préparez-les avec soin ! Pareil pour les fruits, un bon nettoyage et hop l’affaire est dans le sac. Si vous avez un doute ou alors si vous êtes au restaurant, privilégiez les plats chauds, il est inutile de prendre des risques.

Pour jardiner, des gants tu mettras

Comme nous l’avons vu précédemment la toxoplasmose se transmet par la terre. Il faut donc faire très attention au jardinage si vous avez l’habitude d’en faire. Pendant le jardinage, évitez tout contact entre vos mains et votre bouche, de même, pensez à bien vous lavez les mains après et à bien frotter vos ongles pour supprimer tout résidu. L’idéal étant quand même de porter des gants.

La litière du chat tu ne changeras pas

Il faut également faire attention à cette petite boule de poils à quatre pattes que nous adorons câliner car les chats sont souvent porteurs de la toxoplasmose. Soit vous utilisez le prétexte de la toxoplasmose pour passer votre tour sur le changement de la litière, soit vous portez des gants, car les excréments peuvent vous contaminer.

Pour être rassurée, passez également un test à votre chat pour savoir s’il est porteur du parasite. Bon si vous le laissez vadrouiller dehors ça ne servira pas à grand chose je vous l’accorde. Sinon vous pouvez l’empêchez d’aller dehors chasser des petits rongeurs et lui donner des produits bien cuits ou en conserves (oubliez le lait cru). Il est quand même peu probable que votre chat vous donne la toxoplasmose, c’est très rare, mais il faut quand même être sur ses gardes.

Toxoplasmose et grossesse : quels sont les risques si je suis contaminée ?

Si malgré toutes les précautions vous attrapez la toxoplasmose, votre médecin vous prescrira une amniocentèse afin de s’assurer que votre fœtus n’a pas été touché. Il vous prescrira également un traitement antibiotique adapté que vous devrez prendre régulièrement. Vous aurez ensuite un suivi par échographies jusqu’à l’accouchement afin de surveiller l’évolution de votre bébé. Ce suivi se poursuivra plusieurs années après la naissance afin de s’assurer que votre bébé n’ait pas de troubles auditifs ni de séquelles cérébrales.

La toxoplasmose enceinte ce n’est donc pas une partie de plaisir, mais en connaissant bien le sujet et en prenant des précautions, il y a très peu de chance que vous soyez contaminée. C’est contraignant certes, mais neuf mois ce n’est rien pour s’assurer d’avoir un beau bébé en bonne santé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *