Consommer du café pendant la grossesse : les précautions à prendre


Ma grossesse, Santé / jeudi, janvier 11th, 2018

Le café et les êtres humains c’est une relation passionnelle, soit on l’adore soit on le déteste, et pour ceux qui en raffolent, il n’y a rien de tel qu’un petit café pour bien commencer la journée… pardon, c’est impossible de commencer une journée sans avoir bu sa tasse ! Alors quand on tombe enceinte, on ne sait plus trop où donner de la tête niveau consommation, entre tous les interdits c’est difficile de s’y retrouver. Mais alors qu’en est-il du café ? Doit-on le rayer de notre liste et se priver pendant neuf mois ?

Peut-on consommer du café pendant la grossesse ?

Bon tout d’abord, rien ne vous garanti que vous allez continuer à boire du café, tout simplement parce que les goûts et les saveurs ne seront plus les mêmes, cela pourrait même vous écœurer surtout si vous avez des nausées (cela arrangerait pas mal de choses !). Oui bien sûr que vous pouvez en consommer !

Mais comme pour tout, c’est avec modération car si votre taux de caféine est trop élevé, cela peut avoir des effets néfastes pour votre petit fœtus. Surtout que la caféine est de partout : café, thé, sodas comme le coca cola, le chocolat…il va falloir donc y aller doucement si vous ne voulez pas que ça ait des répercussions néfastes sur votre grossesse.

Quels sont les risques de la caféine ?

Le café peut accentuer certains maux de grossesse comme par exemple les brûlures d’estomac, ou bien les troubles du sommeil… rien qu’en temps normal le café c’est costaud pour dormir, mais alors pendant la grossesse ce n’est pas gagné ! Plus gravement, certaines études ont révélé que une surconsommation de caféine entraînerait un retard de croissance du fœtus. Du moins, les femmes enceintes consommant une à deux tasses de café par jour ont plus de chance de mettre au monde un enfant avec des problèmes. Mais bon, les antécédents de la caféines pourraient bien se situer bien avant la grossesse.

Selon une récente étude américaine parue dans Fertility and Sterility, la caféine accroîtrait le risque de fausse couche bien avant la conception, que ce soit vous ou votre conjoint qui consommiez de la caféine. Bon je vous rassure, il faut consommer plus de deux boissons caféinées par jour pendant les deux semaines avant la conception… donc si vous voulez tomber enceinte, il va falloir lever le pied sur le café !

Comment faire si on veut continuer la caféine ?

Sachez que les recommandations de l’OMS sont de ne pas dépasser les 300mg de caféine par jour, mais certaines études préconisent 200 mg pour éviter tout risque. Vous pouvez donc continuer à boire un peu de café, mais attention au dosage car en fonction du type de café, cela peut varier. Au pire, il vaut mieux tout éviter et consommer des boissons où il n’y en a pas comme les jus de fruits ou bien les tisanes. Vous pouvez toujours privilégier les café instantanés qui sont beaucoup moins dosés, sinon vous réduisez vos cuillerées et ça devrait le faire.

Et vous, vous avez continué la caféine pendant la grossesse ?

Retrouvez tous nos articles sur la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *