Le retour de couches…où la dure loi de la nature quand on est une femme !


Mon accouchement / mardi, janvier 16th, 2018

S’il y a bien un point positif dans la grossesse, c’est que l’on n’est plus indisposée ! Neuf mois de répits, de bonheur à ne pas avoir le moral en berne ou encore des douleurs au ventre…une nouvelle vie mais sans l’âge de la ménopause (ce qui n’est pas trop mal non?). Bien sûr, il y a des femmes enceintes qui continuent d’avoir leurs règles pendant les neuf mois où elles portent leur bébé…respect (et surtout on compatis) ! Mais bon, dame nature n’est pas folle, elle vous fait un cadeau empoisonné…si si je vous assure ! Une fois que l’heure de l’accouchement aura sonné, elle ne perdra pas de temps pour vous rappeler les lois de la nature…immédiatement après la naissance du bébé même (ça ne serait pas drôle sinon) ! Tous ces beaux événements portent le nom de retour de couches…sacré retour pourrons-nous dire ! Aujourd’hui, je vous dis tout sur les bonheurs qui arrivent à une jeune maman, je vous préviens ce n’est pas très charmant…mais bon c’est la vie !

Qu’est-ce que le retour de couches ?

Pendant neuf mois on profite de notre vie sans être indisposée, on savoure…enfin ça compense les petits désagréments que l’on peut avoir avec la grossesse (si vous ne les connaissez pas encore, je vous invite à découvrir les maux de la grossesse). Autant savourer, car le corps reprend son fonctionnement normal après l’accouchement, il recommence à sécréter des prostaglandines et de la progestérone, ce qui vous conduit tout droit vers le retour des couches…aussi dit le retour des règles ! Je ne vous parle pas du petit retour mais des chutes du Niagara ! Et oui, il ne faut pas confondre les pertes de sang que vous aurez après l’accouchement, le petit retour de couches et le retour de couches.

Un retour progressif à la normale pour votre corps

Il y a donc plusieurs étapes, votre corps a besoin de se réajuster après tous les chocs qu’il a vécu, surtout lors de l’accouchement. Il vous faut du temps pour récupérer et que tout revienne à la normale (encore heureux). Dès l’accouchement, vous aurez des pertes de sang plus au moins importantes, mais pas de panique, ce sont les lochies…et pas les règles, non non pas encore, il faudra en baver un petit peu avant, mais l’avantage c’est que vous serez limite contente de retrouver vos cycles réguliers !

Les lochies ce sont des pertes de sang (rouge, puis rose et enfin brune…je vous avais prévenu…) qui sont très abondantes les 72 premières heures, pas de répit, elles peuvent durer plusieurs semaines, mais ne désespérez pas, elles se tarissent de jour en jour. C’est tout simplement votre corps qui élimine les déchets de la muqueuse utérine et les vaisseaux qui alimentaient le placenta pendant la grossesse. S’il y a des caillots dans les pertes de sang, c’est très bon signe puisque cela veut dire qu’il n’y a pas de risques d’hémorragie et que votre col de l’utérus cicatrise.

Ensuite, nous avons le petit retour de couches, qui est le cran au dessus des lochies à cause de son intensité, malheureusement. Ce dernier intervient environ douze jours après l’accouchement, mais il est fort probable que vous ne le remarquiez pas car le retour de couches peut arriver en même temps que les lochies…s’il passe inaperçu, cela ne nous gênera pas plus que ça !

Le « vrai » retour de couches c’est pour quand alors ?

Nous ne sommes pas vraiment pressées après tous ces éléments, et tout ce sang, le retour de couches arrivent quelques mois après l’accouchement, mais cela varie en fonction des femmes et notamment si vous allaitez ou non. Si vous avez décidez de ne pas allaiter, cela arrivera plus tôt puisque votre médecin vous prescrira des médicaments pour stopper la montée de lait et donc la prolactine sera bloquée…entraînant ainsi un retour à la normale pour vos ovaires. Vous avez donc un ou deux mois avant le retour de votre cycle normal. Si vous allaitez, le retour de couches se fera lorsque vous arrêterez l’allaitement tout simplement, et même plusieurs mois après (environ trois).

A quoi dois-je m’attendre ?

Vous saurez bien assez tôt que votre corps reprend ses fonctions normales, puisque vous aurez les mêmes symptômes que pendant vos cycles : tensions dans le bas du ventre, humeur en berne, douleurs au niveau de la poitrine…les petits plaisirs de la vie quand on est une femme ! Les saignements seront plus longs que d’habitude, mais également plus intenses, mais la bonne nouvelle (il en faut au moins une!) c’est qu’elles seront normalement moins douloureuses qu’habituellement. Niveau hygiène, les tampons sont déconseillés pour les lochies et le petit retour de couches, notamment à cause de l’intensité des saignements, si le sang stagne vous risquez d’avoir des infections…il ne manquerait plus que ça !

Par contre, pour le retour de couches, le vrai, c’est à vous de voir si vous les supportez (douleurs, sécheresse vaginale, épisiotomie…), si vous appréhendez, le mieux est peut être d’en rester aux serviettes hygiéniques pour le moment et de voir comment la situation évolue.

Pendant cette période, n’oubliez pas le moyen de contraception, car non vous n’êtes pas forcément immunisée si vous allaitez ou si vous n’avez pas encore ovulé…il est donc essentiel que vous en parliez à votre médecin avant d’essayer de retrouver une sexualité normale avec votre conjoint. A moins que vous souhaitiez enchaîner avec un autre enfant à la suite. Après tout ça, nous pouvons jeter la pierre à la première personne qui dénigre les femmes et ose dire qu’elles sont faibles ! Le retour de couches en est la preuve, non ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *