Après la césarienne comment bien récupérer ?


Mon accouchement, Santé / samedi, décembre 23rd, 2017

Ah l’accouchement, moment tant attendu par les futurs parents qui s’impatientent de rencontrer leur bébé…mais surtout moment d’angoisse pour les femmes qui ne savent pas réellement à quoi s’attendre, surtout lors d’un premier accouchement. Et s’il y a une bête noire de l’accouchement, c’est bien la césarienne ! Notamment parce qu’elle prolonge notre séjour à l’hôpital, comptez environ 4 à 10 jours après l’opération…ce qui ne ravie pas les futures mamans. Et il y a de quoi s’inquiéter quand on lit à droite et à gauche la sensation d’avoir le corps coupé en deux quelques jours après l’intervention..pourtant en ayant une bonne connaissance de cette pratique, on peut vite se rendre compte que ce n’est pas pire qu’un accouchement par voie basse. Selon la Haute Autorité de Santé, en moyenne une femme sur cinq accouche par césarienne, que ce soit programmé ou d’urgence…et elles ont bien survécu ! Si nous avons déjà abordé la césarienne en soi, moi j’avais envie de vous parler de l’après césarienne (au fond c’est ce qui nous intéresse le plus, après la naissance de notre petit, non?).

A quoi dois-je m’attendre juste après la césarienne ?

Après l’intervention, vous aurez bien sûr quelques gênes : maux de tête, hématomes…mais cela ne devrait pas être trop violent car lors de votre retour en chambre vous allez garder plusieurs tuyaux dans votre corps : le cathéter de la péridurale (pour assurer une péridurale légère pendant 24 à 48h), une perfusion pour nourrir et hydrater, une sonde urinaire et un drain. Si vous ressentez quelques contractions après l’opération…pas de panique ! Vous avez bel et bien fini votre travail, il s’agit juste de votre utérus qui reprend sa taille normale, ce qui peut durer un à quatre jour (maximum une semaine).

Pensez à bien vous hydratez pour aller le plus souvent possible aux toilettes car le poids de la vessie peut retarder ce processus. En plus des contractions, vous aurez droit à des pertes de sang plus ou moins importantes pouvant durer entre 4 et 6 semaines environ. Quand on n’est pas une pro de la césarienne, tous ces points peuvent faire peur, or il s’agit d’une technique sûre pour vous et votre bébé en cas de complications.

La cicatrice plus discrète que vous ne le pensez

Ah la fameuse cicatrice de la césarienne (qui entre nous ne se voit quasiment plus au fil du temps) ! Cette dernière mesure entre 10 et 15 cm, elle est située juste au dessus du pubis à l’horizontal. Sachez qu’il est normal que vous ayez des démangeaisons ou des tiraillements pendant la cicatrisation. Votre pansement sera changé tous les deux jours afin de surveiller la cicatrisation, même si dans certaines maternités la plaie peut être laissée à l’air libre. Au niveau de la position à adopter après l’opération, c’est selon votre confort, mais il est préférable d’être allongée avec une jambe fléchie. Pensez à changer de jambe au bout d’un moment pour favoriser la circulation sanguine, mais n’ayez jamais les deux jambes fléchies en même temps.

Avec votre cicatrice encore toute fraîche, il vous faudra solliciter au minimum vos muscles abdominaux. Lorsque vous voudrez vous asseoir, ramenez doucement vos genoux vers la poitrine, rouler sur le côté et poussez avec vos bras…et oui, il va falloir ruser si vous ne voulez pas avoir des petites douleurs.

L’alimentation après l’opération : entre liquides et protéines

L’hydratation est un point essentiel pour la récupération après une césarienne, buvez minimum un litre d’eau par jour, d’autant plus que les premiers jours suivant l’intervention vous ne pourrez pas avaler grand-chose… Et oui, on va vous mettre direct au régime à base de thé, de bouillons et de biscottes tout simplement parce que votre corps n’est pas rétabli et encore moins votre transit. Il faut attendre 48 heures pour que ce dernier fonctionne normalement. Il s’agit généralement du moment le plus pénible de l’après césarienne car la péridurale ne fait plus effet et que votre transit intestinal reprend sa fonction habituelle après avoir été perturbé. Une fois que vous reprendrez une alimentation à peu près normale, vous pourrez privilégier les protéines afin de reconstituer votre masse musculaire qui, entre nous, à pris un sacré coup (mais toujours pour la bonne cause).

Beaucoup de repos avant de reconstituer sa masse musculaire

Et oui, votre tonus musculaire à pris un coup, il lui faudra trois à cinq mois pour le remettre en place. La chose la plus importante est le repos, vous aller devoir vous reposer pour que votre corps récupère de cette opération. Monsieur va devoir prendre le relais à la maison et s’occuper du bébé qui vient juste d’arriver dans la famille. Il vous est bien sûr conseillé d’éviter de porter du poids, oubliez tout ce qui pèse plus lourd que le poids de votre bébé afin de faciliter la cicatrisation. Et si vous souhaitez faire des exercices pour votre chaîne abdominale…ce n’est pas pour tout de suite ! Il vous faudra faire des exercices pour la rééducation du périnée avant (et oui il a aussi été sollicité pendant la césarienne). La reprise du sport ne sera donc pas pour tout de suite, vous vous en doutez bien, comptez environ trois mois pour reprendre progressivement une pratique sportive, avec la validation de votre médecin bien sûr.

Alala ce n’est pas tous les jours facile d’être une femme me direz-vous, mais bon le jeu en vaut la chandelle n’est-ce pas ? Puis vous verrez qu’un an après la naissance de votre enfant vous aurez retrouvé votre corps d’antan, avec un peu de sport pour la récupération et une alimentation équilibrée vous n’aurez plus jamais d’appréhensions sur la césarienne ! Surtout en étant bien documentée sur le sujet, mais aussi en choisissant bien sa maternité…comme souvent, il y a plus de peur que de mal !

Et vous les filles, êtes-vous passées par la case césarienne ? Comment l’avez-vous vécu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *