Dépression et grossesse : des alternatives naturelles pour remplacer des produits dangereux pour le bébé


Ma grossesse, Santé / mercredi, janvier 10th, 2018

Non la grossesse n’est pas épanouissante pour toutes les femmes enceintes ! Ce n’est pas parce que nous attendons un enfant (ce qui est une super nouvelle certes) que nous devons rayonner de bonheur…parfois c’est la galère : on ne se reconnaît plus, les maux de grossesse sont insupportables, on doit faire attention à tout…il arrive que nous déprimions ! Je ne vous parle pas de la petite déprime passagère qui vous incite à vous jeter sur le chocolat, non, je vous parle de la dépression prénatale. Environ 10 % des femmes enceintes sont victimes d’une dépression modérée ou grave, il est essentiel de sentir écoutée par ses proches et de ne pas subir de reproches. Lorsqu’une femme enceinte atteint un stade de dépression important, elle se voit alors prescrire des antidépresseurs, mais la sonnette d’alarme vient d’être tirée quant à la santé du futur bébé. Nous allons donc revenir sur les effets de ces médicaments mais également vous proposer des alternatives naturelles pour lutter contre la dépression.

Dépression : des antidépresseurs qui mettent en danger la santé du futur bébé

Récemment je vous parlais des effets de l’alcool sur le développement du fœtus, et plus précisément de l’alcoolisation fœtale, désormais ce sont les antidépresseurs qui sont remis en cause ! Et ces effets sont graves puisque la prise de ces médicaments pendant la grossesse augmenterait de 87 % le risque d’autisme chez le bébé ! Cette annonce provient d’une étude de Montréal effectuée sur plus de 145 000 grossesse par le CHU Sainte-Justine. Sachant que 6 à 10 % des femmes enceintes se font prescrire des antidépresseurs pendant leur grossesse, il était temps de s’arrêter sur le sujet ! D’après cette étude, le risque d’autisme chez l’enfant double si la prise d’antidépresseur intervient lors du deuxième et du troisième mois de grossesse, ce qui correspond à la période la plus importante concernant le développement du cerveau du bébé. Bon bien sûr cela dépend des personnes, mais également de leur environnement , des antécédents ou encore de l’âge de la maman…mais bon le risque est quand même là, donc autant éviter les antidépresseurs et privilégier des méthodes plus saines !

Des alternatives naturelles pour lutter contre la dépression durant la grossesse

Si la tendance est au bio et à la nature, le marché des antidépresseurs risque de prendre une vraie claque par les méthodes naturelles avec cette étude de Montréal. Ce n’est pas la peine de prendre des produits chimiques et dangereux pour se soigner, il existe des alternatives tout aussi efficaces !

Prenons par exemple la méditation, beaucoup de personnes disent « non ce n’est pas pour moi », mais il faut au moins essayer car les bienfaits sont nombreux, notamment pour lutter contre l’anxiété, le stress chronique ou encore la dépression…Une méthode naturelle, calme et reposante qui convient parfaitement à une femme enceinte.

Nous savons tous que le sport c’est bon pour le moral et pour le corps, mais c’est également un bon moyen de lutter contre la dépression ! Et oui, en pratiquant du sport votre corps produit des endorphines et de la dopamine, en gros : du bonheur et du bien-être ! Bon vous me direz que trop de sport pendant la grossesse ce n’est pas bon, ce qui n’est pas faux, mais je vous laisse découvrir la liste des activités sportives que vous pourrez pratiquer !

Vous connaissez la luminothérapie ? Généralement il y a toujours un reportage à la télévision pendant l’hiver…ce sont ces fameuses lampes qui reproduisent la lumière du soleil et qui comblent notre manque en vitamine D ! Si elle est généralement utilisée pour lutter contre les déprimes saisonnières, elle est également prescrit pour les dépressions après un accouchement.

Il ne faut jamais sous estimer l’alimentation, je vous en parlais déjà avec un article sur les aliments et les vitamines pour la grossesse, et bien pour la déprime c’est pareil ! Il semblerait que l’ingrédient magique soit le curcuma, puisqu’il possède des vertus anti-inflammatoires mais également antioxydantes, rien que ça ! Vous pouvez également vous retournez du côté des noix qui sont riches en oméga 3 ou encore le fameux…chocolat noir !!! Bon si vous voulez manger équilibré (même si le chocolat noir n’est pas trop calorique en soi) il y a toujours des fruits qui combleront vos apports en vitamine C : kiwis, pamplemousses, clémentines, oranges…Faites le plein pour être en bonne santé !

Bien sûr, ce ne sont que des alternatives, il est essentiel de combiner plusieurs méthodes mais surtout d’en parler dans votre entourage et de vous sentir à la fois écoutée et épaulée…et si vous ne souhaitez pas d’antidépresseurs, parlez-en à votre médecin, il pourra vous aider à trouver des solutions.

Retrouvez tous nos articles sur la grossesse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *