L’examen prénatal précoce, 3 choses à savoir


Ma grossesse, Santé / samedi, février 3rd, 2018

Lors de votre grossesse, vous allez être suivie par un médecin ou un gynécologue pour votre sécurité et celle de votre bébé. Sept consultations prénatales sont prévues mais il existe en plus, notamment une consultation spéciale et très intéressante pour vous informer se nommant l’examen prénatal précoce. Il n’est pas obligatoire de s’y rendre mais fortement conseillé pour apprendre plein de choses que vous ignorez.

Qu’est ce que cet examen prénatal précoce ?

Cet examen est un entretien où vous pouvez allez seule ou avec votre conjoint. Vous serez accueillie par une sage femme, par un médecin ou un gynécologue. Pendant trois quarts d’heure à une heure, la personne va vous aider en répondant aux questions que vous vous posez sur votre état. Elle vous aidera à résoudre certains problèmes que vous pouvez rencontrer pendant votre grossesse que ce soit dans vos conditions de travail, de transport ou tout simplement à la maison. Des conseils alimentaires et d’hygiène de vie vous seront également dispensés et vous pourrez ainsi mieux vivre votre état en attendant votre bébé.

A quoi sert l’examen prénatal précoce ?

Cet examen prénatal précoce se passe dans le quatrième mois de la grossesse et est entièrement pris en charge par la sécurité sociale. Si vous avez certains besoins, il vous sera proposé une aide familiale par le biais de votre CAF. Si votre situation matérielle ou psychique est difficile, vous trouverez également un soutien de valeur. Vous aurez aussi des conseils pour faire des exercices simples vous permettant de soulager vos maux comme celui du dos qui est le plus fréquent. Si vous avez eu dans le passé, des antécédents de violences ou autres faits graves, vous pourrez le livrer à votre interlocuteur.

Les informations sont toujours confidentielles et ne seront jamais transmises sans votre accord.

A la fin de l’entretien, un programme de sept séances de préparation à l’accouchement sera établi selon votre disponibilité et celle de votre conjoint. Une fiche de synthèse sera aussi remplie et conservée dans votre dossier, un double vous sera d’ailleurs remis. Tout ce que vous aurez dit restera confidentiel mais dans votre intérêt et celui de votre bébé, il vaudra mieux donner votre accord pour que les professionnels de santé qui vont vous suivre pendant cette période, soient informés de vos problèmes surtout s’ils concernent votre santé. En partant, vous serez au courant du dispositif mis en place pour le suivi de votre grossesse.

Les professionnels de santé vous aideront mieux à gérer votre stress ou certaines difficultés que vous pourrez rencontrer au cours de votre grossesse.

L’examen prénatal précoce est une mine de renseignements précieux. En effet, à la fin de cet entretien, vous connaîtrez ainsi quelles consultations vous aurez ainsi que les échographies, certains dépistages et des cours sur la préparation à la naissance. Vous aurez aussi abordé tout ce qui est nécessaire à votre hygiène de vie, votre alimentation, le travail, vos droits pendant la maternité et aurez même la possibilité de connaitre tous les lieux d’accouchement autour de chez vous. Raison de plus pour foncer faire cet examen.

Et vous les (futures) mamans, vous êtes déjà passées par la case examen prénatal précoce ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *