Projet de naissance : faut-il en faire un ou pas ? Dossier complet


Mon accouchement / jeudi, juillet 26th, 2018

Les appréhensions de la grossesse sont nombreuses, et encore plus celles de l’accouchement…qui n’a jamais tremblé en entendant le mot épisiotomie ? En tout cas moi oui ! Mais généralement lorsque l’on panique c’est que nous n’avons pas toutes les cartes en main même si nous avons une tonne de rendez-vous où nous aurions pu prévoir des questions pour nous rassurer. Le projet de naissance est intéressant dans le sens où il est parfois difficile de savoir ce que l’on veut pour son accouchement et son bébé.

Nous allons donc faire un récapitulatif sur ce document afin de savoir s’il faut absolument en rédiger un.

Sommaire :

  1. Qu’est-ce qu’un projet de naissance ?
  2. Pourquoi faire un projet de naissance ?
  3. Comment réaliser son projet de naissance ?

Qu’est-ce qu’un projet de naissance ?

Le projet de naissance est récent en France, bien sûr il nous vient des États-Unis, mais il a toujours existé dans notre société sauf qu’il se faisait oralement. Et oui, quand une sage-femme discutait avec une future maman à propos de ses appréhensions et de ce qu’elle voulait ou non pour son accouchement, il s’agissait d’un projet de naissance. Plus concrètement, un projet de naissance est un document sur lequel les parents indiquent la façon dont ils aimeraient que l’accouchement se déroule. Généralement, vous pouvez le rédiger avec la sage-femme libérale ou bien la sage-femme de la maternité.

Vous pouvez commencer ce projet de grossesse quand vous le souhaitez, même s’il est généralement écrit lors du neuvième mois. Ça peut être drôle de voir vos exigences du début de grossesse quand vous serez au terme et que votre vision de l’accouchement (et de votre corps) aura bien évolué. On a bien vu des femmes qui ne voulaient pas avoir recours à la péridurale et qui ont craqué sous les contractions quand l’heure était venue !

Le projet de naissance n’est pas gravé dans la roche, si vous changez d’avis une fois que vous êtes à 7cm de dilatation, rien ne vous en empêchera…bon après c’est au corps médical de voir si c’est faisable bien sûr.

Quand vous aurez fini votre projet, la sage-femme pourra alors discuter avec vous afin de voir comment vos attentes peuvent être respectées en fonction des personnes qui vont vous assister lors de votre accouchement.

Pourquoi faire un projet de naissance ?

Selon nous, il y a plusieurs raisons de rédiger un projet de naissance même si aucune obligation. C’est tout à fait propre à chaque femme et future maman.

Voici donc quelques raisons :

  1. Etre rassurée sur le déroulement de son accouchement
  2. Vous permettre d’indiquer à l’équipe médicale ce que vous souhaitez pour vous et votre bébé le jour de l’accouchement

L’idée est que cela passe dans la mesure du possible, de la façon dont les parents voient l’accouchement.

Comment réaliser son projet de naissance ?

Il vous suffit de rédiger votre projet de naissance sur un papier et de le donner le jour de votre accouchement pour qu’il soit glisser dans votre dossier médical. Personnellement, je vous conseille d’imprimer plusieurs exemplaires au cas où, ça serait bête de paniquer à cause de ça alors que vous venez de perdre les eaux. Si vous le souhaitez vous pouvez transmettre un exemplaire au personnel afin qu’il soit au courant de votre projet. Le papier sera signé par les deux partis, il s’agit un peu d’un contrat moral entre votre médecin et vous mais cela ne l’oblige en rien à faire tout ce que vous avez écrit.

Il vous faudra en parler ensemble afin de voir si vous pouvez trouver un accord (à l’amiable, je sais que les hormones vous travaillent mais ce n’est pas une raison de le torturer).

Dans tous les cas, n’oubliez jamais une chose très importante : l’article L1111-4 du code de la santé publique qui stipule (je cite s’il vous plaît) « aucun acte médical ni aucun traitement ne peut être pratiqué sans le consentement libre et éclairé de la personne, et ce consentement peut être retiré à tout moment ». Le droit c’est toujours chiant parce qu’il y a beaucoup d’articles et des mots compliqués juste pour faire bien, mais quand on le connaît on sait se défendre facilement.

Mais bon avant d’en arriver là, il faut quand même faire cette liste de choses que vous ne voulez absolument pas…Parmi le top nous retrouvons la fameuse épisiotomie, mais aussi la césarienne et la péridurale, ce qui n’est pas vraiment étonnant. De l’autre côté, les femmes peuvent demander à prendre part à leur accouchement ou à ce que leur compagnon soit présent même si vous avez recours à la césarienne (en espérant qu’il ne tourne pas de l’œil)…bref vous pouvez tout formuler !

Un petit conseil ? Profitez de vos rendez-vous médicaux et notamment de celui avec la sage-femme pour aborder les zones d’ombre.

Vous avez déjà fait un projet de naissance pour un de vos accouchements ? Est-ce que vous pourriez envisager de le faire ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *