Portrait d’une maman sportive – L’interview de Sarah


Les Interviews Inspirantes / jeudi, mai 9th, 2019

Pouvez vous vous présenter, vous et votre famille ?

Je m’appelle Sarah, j’ai 31 ans, j’ai une formation en marketing communication et commerce et je suis jeune maman d’une petite Clarysse née en juillet 2017. Je vis avec Teddy, coach sportif de profession et passionné de sport en tout genre. A la maison, c’est sportif et on ne s’ennuie pas ! Je tiens également un blog qui s’appelle unenenetteenbasket et porte bien son nom puisque c’est un peu le code génétique de la maison !

Pouvez-vous définir votre parentalité en 3 mots ?

Responsabilité, Richesse, Partage 

Quelle est la place du sport dans votre vie ? 

Le sport fait partie intégrante de nos vies. Nous pratiquons le triathlon tous les deux ainsi que le fitness. Récemment, j’ai du lever le pied car j’ai eu des soucis de santé mais il me tarde de reprendre. Tout est prétexte à bouger. Nous emmenons les vélos dès qu’on peut et maintenant que l’on peut emmener la petite avec nous, c’est encore mieux. Pour la rentrée, je pense l’inscrire à la BabyGym car c’est un bébé qui bouge beaucoup et qui a besoin de se dépenser. C’est un garde-fou, un moyen d’évacuer et de partager des choses ensemble. Cela nous garde actif et en forme.

Quelles ont été les plus gros chamboulements depuis la naissance de votre enfant ?

Je suis justement en train de le traverser (20 mois après). On en parle trop peu mais au delà des changements physiques, la grossesse (et la maternité) peut aussi amener le corps à évoluer d’une manière différente d’un point de vue physiologique. L’esprit aussi change. Je me trouve plus sensible, plus humaine, plus touchée. Pour ma part, je traverse une phase de développement personnel importante. J’ai aussi du revoir la manière dont je m’alimentais suite au développement d’intolérances que je n’avais pas avant la grossesse. Cela peut arriver et il faut être à l’écoute de son corps.

Qu’aimez vous faire quand vous n’êtes ni au travail, ni avec votre enfant ?

J’aime faire du sport, bien sur, mais sans contrainte derrière. Sans être sur la montre. Quand je ne fais pas de sport, je laisse parler ma créativité avec des activités manuelles (bijoux, tricot, créations ..) ou intellectuelles avec le blog que j’essaye d’alimenter au quotidien. 

Avez vous continué à pratiquer le sport enceinte ?

Tout à fait. J’ai couru jusqu’à la 23ème semaine et 3 jours avant d’accoucher je nageais encore. On ne s’est jamais quitté. Au final, j’ai simplement fait une pause au début à cause de la fatigue et des nausées.

Quelle était votre routine sport enceinte ?

Quand je travaillais, j’allais à la salle de sport à côté de chez moi pour du Yoga et, en plus, c’était plutôt la saison fraîche donc j’étais mieux enfermée. Je courrais encore mais vraiment tranquillement et j’ai arrêté quand j’ai senti que c’était douloureux au niveau articulaire.  En avril, j’ai été arrêtée et les beaux jours sont arrivés en même temps. Je faisais le maximum de choses à pied et j’allais à la piscine au moins 2 fois par semaine. La combinaison idéale pour la circulation sanguine et le moral !

Quand avez vous décidé de reprendre le sport après la naissance de votre enfant ?

J’avais vraiment un état de forme générale très bon. J’ai eu la chance d’avoir un accouchement simple et rapide. Aussi, j’ai pu rapidement remonter sur un vélo (pas d’impact sur le périnée) en évitant les parcours à dénivelé. 3 semaines après l’accouchement, je roulais et j’ai repris la course à pied 3 mois après. J’ai fait la rééducation du périnée. En attendant, j’ai fait de la gym hypopressive. En fonction de la fatigue, je me suis adaptée mais cela s’est passé en douceur. 

Avez vous des exercices simples en tête à proposer pour une reprise en douceur ?

Les abdominaux hypopressifs sont conseillés. Malheureusement, la technique n’est pas si simple à expliquer mais c’est quelque chose que l’on peut faire sans risque directement sur la table d’accouchement après avoir donné la vie. Pour le reste, je ne peux que conseiller des exercices avec du travail en poids de corps typiquement, avec un TRX par exemple. Lucile woodward propose un programme gratuit sur Youtube qui est très bien fait. Enfin, le meilleur moyen de retrouver le forme, c’est de marcher et de ne pas se laisser aller.  

Quel est votre leitmotiv (phrase, citation, expression, texte, etc. qui vous motive en toutes circonstances) ?

Merci Sarah pour ce témoignage.
Dites-nous en commentaire quelle était votre routine sportive enceinte?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *