Grossesse alitée : comment cela va-t-il se passer ?


Ma grossesse / samedi, décembre 23rd, 2017

La grossesse est toujours pleine de surprises, et parfois il y en a qui sont moins bonnes que d’autres ! Nous avons beaucoup d’appréhensions pendant la grossesse, que ce soit les risques pour la santé de notre bébé ou pour la notre, en passant par la césarienne, l’épisiotomie…mais s’il y a une crainte à laquelle nous ne pensons pas toujours c’est bien le fait de passer une partie de sa grossesse alitée ! Si cela peut faire peur, être alitée n’est pas une fatalité en soi tant que l’on sait comment s’occuper. Aujourd’hui je vais donc vous expliquer pourquoi un médecin peut vous recommander d’être alitée, et enfin comment tirer partie de ce temps que vous passerez chez vous.

Qu’est-ce que l’on entend par une grossesse alitée ?

Sachez tout d’abord que l’on ne vous demande pas de passer votre grossesse au lit s’il n’y a pas une bonne raison valable. La principale raison c’est d’éviter un accouchement prématuré, ce qui n’est quand même pas rien ! C’est donc le repos contraint pour la future maman qui va devoir se reposer et passer un maximum de temps au allongée afin de préserver sa santé et surtout celle du petit. Mais rassurez-vous, il existe différents niveau d’alitement en fonction de votre grossesse, cela peut aller de quelques heures par jour à une hospitalisation dans un service spécialisé en maternité. Mais bon n’allons pas imaginer le pire, si ça se trouve vous ne serez jamais concernée par les principaux problèmes menant à une obligation d’être au lit !

Pour quelles raisons peut-on être alitée ?

Il existe trois principales raisons pour lesquelles votre médecin peut vous demander de rester alitée de plusieurs heures à une journée entière :

  • la modification du col de l’utérus avant les huit mois de grossesse est la principale menace d’accouchement prématuré, notamment si vous avez des contractions utérines régulières et douloureuses. Sachant que tout mouvement peut aggraver la situation, un repos stricte vous sera imposé afin de réduire les contractions et garder votre petit bébé au chaud le plus longtemps possible. Pour détecter ce risque, votre médecin pratiquera un toucher vaginal ou une échographie du col par voie endovaginale afin de prévenir tous les risques.
  • une rupture prématurée de la poche des eaux avant 7 mois vous conduira tout droit vers votre lit. Et oui, le liquide amniotique protège votre bébé de tout risque infectieux. Plus de liquide = plus d’environnement stérile, ce qui peut nuire au développement de votre bébé mais aussi provoquer le travail et donc vous conduire tout droit vers un accouchement prématuré.
  • une malformation utérine (utérus cloisonné, bicorne, unicorne) peut également entraîner une obligation à être alitée, puisque le bébé va grandir dans un utérus qui n’a pas sa taille normale. Le développement du bébé va être gêné puisqu’il sera à l’étroit. Dans cette situation, des contractions peuvent commencer dès le milieu de la grossesse et entraîner un début de travail. Le repos vous permettra de retarder l’accouchement au maximum.

L’alitement ce n’est pas une partie de plaisir mais c’est surtout un moyen de garder bébé au chaud jusqu’à ce qu’il ait fini son développement. Si vous êtes confrontée à cette situation, vous pouvez la mettre à profit pour faire pleins de choses que vous n’aurez pas l’occasion de faire en temps normal. L’essentiel, c’est : l’organisation !

Comment s’organiser pour éviter d’avoir à se déplacer ?

Je vous l’accorde, passer son temps au lit ce n’est pas simple surtout pendant la grossesse. On va faire pipi toutes les cinq minutes, on ne doit pas trop grignoter, on ne peut pas réellement « bouger » pour éliminer. Pour profiter il faut tout simplement bien s’organiser car l’objectif c’est quand même que vous passiez le plus de temps possible au lit non ? Il faut donc que vous ayez tout à portée de main afin d’éviter de vous déplacer…nourriture pour les grignotages (même si ce n’est pas bien), téléphone, ordinateur, télécommande, chargeur…Si vous avez des enfants, il faudra leur expliquer pourquoi vous avez besoin de rester au lit, puis surtout il faudra faire appel à vos amis et à la famille pour les garder et leur faire à manger. Un petit conseil, varier les personnes comme ça vous enfants ne s’ennuieront jamais puis vous aurez moins l’impression de déranger autour de vous. Ce temps est fait pour vous et vous devez en profiter…une fois bébé arrivé, ça ne sera pas la même à la maison

Comment profiter de sa grossesse quand on est alitée ?

Ok le tableau ne donne pas trop envie surtout que l’on se dit que l’on a 10 000 choses à faire, pourtant vous pouvez profiter de ces instants ! Tout d’abord, pour profiter pleinement de vos derniers moments de future maman, il faut accepter la situation car si tous les matins vous vous réveillez en vous disant que vous allez encore passer la journée au lit, vous ne pourrez jamais en profiter. Cela va de pair avec le laisser aller, si vous passez vos journées en jogging avec un chouchou rouge dans les cheveux, vous serez au point mort niveau sex-a-peal…Pourtant vous pouvez savourer ces longues journées pour profiter de votre compagnon et passer du temps ensemble. Sommeil, cocooning et culture seront les maîtres mots de votre temps passé dans votre lit.

Et oui, vous pouvez en profiter pour vous reposer, mais également pour prendre soin de vous (maquillage, coiffure, manucure, gommage…). Et si vous n’êtes pas du genre coquette, vous pouvez toujours vous refaire les saisons de Friends, tricoter de jolis vêtements pour votre bout de chou ou encore lire des livres…pourquoi ne pas en profiter pour améliorer vos connaissances en puériculture avant l’arrivée de bébé ?

Est-ce qu’il y en a parmi vous qui ont vécu une grossesse alitée ? Comment l’avez-vous vécu ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *