Portrait d’une Working Mum – L’interview de Flore


Les Interviews Inspirantes / jeudi, juillet 4th, 2019

Pouvez-vous vous présenter vous et votre tribu ?

Je m’appelle Flore, j’ai 32 ans et je suis l’heureuse maman de trois petits bouts de 5 ans, 2 ans et demi et 4 mois. Journaliste de profession je travaille aujourd’hui à mon compte pour ma boutique en ligne Maman Louve. Je suis en couple avec mon amoureux depuis nos 17 ans et nous vivons en banlieue parisienne avec toute notre petite tribu.

Expliquez-nous ce que vous faites dans la vie..

J’ai d’abord été journaliste en télé, je réalisais des reportages pour différentes chaînes, puis à la naissance de mon premier j’ai bifurqué en presse écrite pour pouvoir être plus présente pour mon fils. En parallèle j’ai créé mon blog « Maman louve » et deux ans plus tard j’ai créé un e-shop de textiles que je gère maintenant à temps complet, un vrai rêve !

Pouvez-vous définir votre parentalité en 3 mots?

Bienveillance : ce mot très à la mode mais pourtant qui définit vraiment le type d’éducation que nous avons choisi pour élever nos enfants. La connaissance de leur développement, de ce dont ils sont capables de faire, de ressentir, ou à l’inverse incapables, a été une vraie révélation dans ma maternité.
Respect : respect mutuel, entre eux, envers eux, et envers nous.
Confiance : un des piliers de la famille, leur faire confiance mais surtout qu’ils aient confiance en nous pour développer leur propre confiance en eux.

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’aventure Maman Louve ?

Maman louve c’est d’abord un blog, mon fils avait 8 mois et j’avais un besoin ardent d’écrire sur cette aventure de la maternité, j’ai commencé timidement, sans en parler à personne d’autre que mon mari, une amie et ma maman. J’ai écrit anonymement, pas de prénoms, pas de visages pendant longtemps. Progressivement des mamans m’ont suivi et puis une nouvelle aventure a commencé. Deux ans après j’ai créé mes propres vêtements et les gens m’ont suivi dans cette reconversion pas évidente quand on y connaît rien à la base !

Quelles ont été les plus grosses difficultés rencontrées lors de votre création d’entreprise (avec votre vie de famille) ?

Créer son entreprise c’est un travail monstrueux, surtout avec un ou plusieurs enfants en bas âge. J’ai embarqué mon mari dans cette aventure car il a des compétences complémentaires aux miennes. Ensemble nous avons monté cela, je suis la seule à gérer la boîte mais il m’aide énormément à côté de son propre travail. Créer ma boîte m’a permis à la fois de mieux équilibrer ma vie de famille, j’ai trouvé enfin un vrai épanouissement mais cela a aussi un coût. Être là aux sorties d’école, de crèche, les jours enfants malades, les vacances, c’est primordial pour moi mais il faut pouvoir rattraper son travail alors cela veut dire beaucoup travailler le soir, le week-end et les vacances…Pendant deux ans je n’ai pris aucun jour off et l’été dernier j’ai enfin coupé quelques semaines car j’étais à bout de souffle (et enceinte de mon troisième aussi J). Bref c’est un formidable équilibre mais ce n’est pas forcément aussi idyllique que ce que l’on peut penser (et je ne vous parle pas de l’entourage qui pense que vous ne travaillez pas puisque vous êtes chez vous !).

Etes-vous une maman stressée ou une maman cool ?

Difficile question, les deux à la fois, ça dépend des jours ! Je pense être à la base une maman stressée mais au fil des enfants je crois que je me suis totalement détendue ! Je me revois à la première fièvre de mon fils aîné ne pas dormir de la nuit alors que maintenant ça ne m’angoisse plus du tout. Je pense qu’on prend confiance en soi en tant que maman et du coup on devient plus cool ! Après je suis une angoissée de la vie en règle générale donc j’ai toujours mille questions dans ma tête, surtout sur comment élever mes enfants !

Quels sont pour vous les plus gros avantages à être une “mumpreneuse” ?

Très clairement l’avantage fondamental c’est d’être présente pour mes enfants. Bien souvent quand je dois fermer mon ordinateur à 17h je peste, je suis frustrée car c’est dur de se couper quand on a encore tant de choses à faire et puis quand je suis devant la grille de l’école et que j’ai mon grand garçon qui me saute dans les bras tous les soirs je me dis que je suis si heureuse d’être là, c’est ma place et ça vaut bien quelques sacrifices. Ensuite pouvoir gérer son emploi du temps comme on veut c’est salvateur, j’ai vécu une grossesse en entreprise et une grossesse à mon compte et je ne l’ai pas vécu pareil du tout ! Pour mon premier j’essayais de me trouver une salle de montage vide pour aller dormir 15min après le déjeuner, discrètement sous une table car personne ne savait que j’étais enceinte, pour mes autres enfants j’ai pu me préserver bien plus même si cela a été très dur de continuer à assurer avec la fatigue.

Vous venez d’avoir un troisième enfant, comment avez-vous organisé votre travail avec vos enfants et votre grossesse ?

Les quatre premiers mois ont été très très dur niveau fatigue, honnêtement je ne sais même pas comment j’ai tenu… Le rythme était très soutenu, je n’ai jamais eu autant de commandes et je devais continuer de livrer malgré les nausées, l’épuisement et mes deux enfants à gérer…Ma deuxième avait 15 mois, ne marchait pas encore alors j’ai vraiment serré les dents très fort ! Heureusement j’ai pu compter sur mon mari, il allait à la Poste tous les matins pour déposer les colis avant son travail, il emmenait les deux le matin pour me laisser dormir un peu bref il a fait tout ce qu’il a pu pour me soulager. Heureusement l’été est arrivé et j’ai su m’écouter et fermer la boutique pendant un mois pour vraiment prendre soin de moi, j’ai pu alors compter sur ma famille pour m’aider au quotidien, c’est si précieux … !

Comment organisez vous votre quotidien entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle ?

J’ai appris avec le temps à cloisonner, ce n’est pas facile de couper mais à un moment donné je me suis perdue. Être avec mes enfants et répondre à mes mails, gérer le SAV, les fournisseurs … ce n’était plus gérable. J’ai eu l’impression de tout faire mal, de ne pas bien travailler et de ne pas être là pour mes enfants alors je me suis vraiment fixée des horaires comme si j’étais salariée. De 9h30 à 17h je travaille, de 17h à 20h je suis avec mes enfants, portable loin de moi, et de 20h à minuit je retravaille et depuis cela se passe beaucoup mieux !

Quel est votre leitmotiv (phrase, citation, expression, texte, etc. qui vous motive en toutes circonstances) ?

C’est mon mari qui me dit toujours ça ! Si tu veux quelque chose, vas-y, bouge toi, accroche toi, va le chercher, n’attends pas qu’on vienne à toi. C’est une mentalité qui me booste énormément, je suis de nature pessimiste et à ses côtés il m’a insufflé une énergie insoupçonnée, une détermination à toute épreuve qui m’aide dans tout ce que j’entreprends et je l’en remercie tellement…

Merci Flore pour ce témoignage très inspirant, vous formez une jolie famille tous les cinq. N’hésitez pas à réagir en commentaire.

Retrouvez toutes nos Interviews Inspirantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *