Portrait d’une maman expatriée – L’interview de Stéphanie


Les Interviews Inspirantes / jeudi, juin 27th, 2019

Pouvez-vous vous présenter vous et votre tribu ?

Je suis Stéphanie, parisienne expatriée depuis 3 ans à Miami. Maman de Valentin, 4 ans et Martin 1 an, notre petit américain et mariée à mon cher et tendre entrepreneur depuis presque 10 ans. Nous adorons voyager et encore plus depuis que nous sommes expatriés aux USA. Ainsi on profite de cette incroyable expérience pour explorer les USA avec nos enfants surtout le plus souvent sous forme de road-trip car comme on dit souvent  » on a qu’une vie et on ne sait pas de quoi demain est fait » . Je partage ainsi mes aventures sur mon blog et suis en train de monter un projet pour les expatriés notamment. Affaire à suivre 😉

Pouvez-vous définir votre parentalité en 3 mots ?

– Approximative (comme le dit si bien Agnès Labbe dans son livre)
– Apprentissage de la vie
– Amour inconditionnel

Quand et pourquoi vous êtes-vous expatriée ?

Pour plusieurs raisons mais avant tout pour vivre l’expérience d’une vie et réaliser un rêve d’enfant avec nos enfants 😉 Nous avons un visa investisseur ce qui veut dire que nous avons crée une filiale de la société française de mon mari aux usa pour venir vivre ici.
S’expatrier c’est sortir de sa zone de confort, se lancer un autre défi, découvrir une autre culture, s’ouvrir l’esprit et s’adapter en permanence, apprendre une nouvelle langue et s’enrichir. C’est tout quitter pour l’inconnu et se prouver des choses mais aussi pour se dire que tout est possible et puis le soleil, la plage et les palmiers c’est mieux que le bitume, le métro et la pluie 😉
.

Comment vous êtes-vous intégrée dans votre nouvelle vie ?

La première année a été difficile car il faut du temps pour trouver ses repères mais la magie des réseaux sociaux m’a beaucoup aidé à rencontrer des gens. J’ai d’abord eu besoin d’apprivoiser la ville, de la découvrir et l’arpenter dans le but de retrouver des habitudes. Ce qui m’a d’ailleurs permis d’écrire un guide sur Miami avec une maison d’Editions française vendu en libraires, à la Fnac et sur Amazon.
Nous avons avancé comme une équipe, main dans la main car l’expatriation c’est aussi se retrouver seul face à nous même et c’est surement le plus difficile à faire.
Aujourd’hui, on s’y sent comme à la maison et on a aucune envie de rentrer en France (enfin pas tout de suite).

Si vos enfants étaient déjà nés comment les avez-vous préparé à cette expatriation? Si non comment leur avez-vous expliqué votre situation?

Valentin avait 18 mois quand nous sommes partis et cela s’est fait assez naturellement. C’est un petit garçon sociable et qui s’adapte plutôt bien. Il a vite retrouver des repères et parle aujourd’hui l’anglais, le français et comprends l’espagnol. On continue de lui expliquer lorsqu’on rentre en France et pour lui il a 2 maisons, une en France et une à Miami.

Quelle est l’organisation pour trouver un mode de garde/une école aux Etats-Unis ?

Aux USA, l’école est obligatoire a partir de 5 ans. Avant ils sont dans un « daycare » qui est l’équivalent de notre crèche. C’est assez facile a trouver sinon vous avez le système de nannys. Apres 5 ans, c’est un peu plus compliqué surtout si vous voulez que votre enfant soit dans une école française ou américaine. Ça sera notre prochain défi 😉

Quels sont pour vous les plus gros avantages et inconvénients de l’expatriation avec des enfants ?

Sans hésitation l’apprentissage de la langue et de l’ouverture d’esprit sont de véritables avantages. Pour Martin qui est né sur le territoire il a la double nationalité ce qui sera une carte en plus pour lui plus tard (on l’espère). Ils sont débrouillards, curieux et s’adaptent très vite aux changements.
L’inconvénient c’est que l’apprentissage de plusieurs langues est plus lente et peut-être la distance avec la famille et encore que…

Qu’est ce qui vous manque le plus en France ?

La famille et les amis, le bon fromage, les apéros en terrasse et le champagne! Mais aussi tout le système de sécurité sociale et de santé qui est compliqué ici et très très onéreux.

Quel conseil donneriez vous à une famille qui souhaite s’expatrier ?

Difficile de donner des conseils car chacun vit son expatriation comme elle lui ressemble. Mais je dirais de fonctionner en équipe avec son partenaire et surtout s’écouter et de foncer si vous avez l’opportunité et l’envie de le faire. C’est une expérience unique qu’il faut vivre pour comprendre.

Quel est votre leitmotiv (phrase, citation, texte, d’un auteur ou non pour vous motiver en toutes circonstances) ?

Merci Stéphanie pour ce témoignage inspirant d’expatriation avec deux enfants et pour ces photos qui font rêver !
N’hésitez pas à nous laisser votre avis en commentaire et retrouvez toutes nos interviews inspirantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *