Portrait d’une Working Mom – L’interview de Marion


Les Interviews Inspirantes / jeudi, décembre 19th, 2019

Pouvez-vous vous présenter vous et votre tribu ?

Je m’appelle Marion, j’ai 29 ans, je vis dans le sud des Landes près de l’Océan avec mes deux enfants : Romy, qui a deux ans, et James, qui va sur ses trois mois, et Guillaume, mon mari, ainsi que notre chienne Maui !

Expliquez-nous ce que vous faites dans la vie…

J’ai lancé un blog il y a 8 ans, fringeandfrange.com, et j’ai décidé de me lancer à plein temps dans cette aventure de créatrice de contenu sur les réseaux sociaux il y a 3 ans. J’ai créée, à partir de cet univers que je partageais sur internet depuis toutes ces années, ma marque de chapeaux, FRINGE&FRANGE. Mon métier, c’est un peu d’être couteau suisse du coup : Maman à plein de temps, mais aussi créatrice et blogueuse.

Pouvez-vous définir votre parentalité en 3 mots ? 

Cool – Louve – Patiente

COOL : Avec Guillaume, on est plutôt des parents cools. On implique Romy à 100% dans tout ce qu’on fait, on emmène les enfants partout avec nous, on est flexibles… mais on est des parents loups. 

LOUVE : Je suis HYPER fusionnelle avec mes enfants, je les garde sous le coude tout le temps, je les observe évoluer, et je suis toujours avec un bébé au sein et une autre qui me tient la main. 

PATIENTE : Patiente, parce que je les ai attendu longtemps, ces bébés. Alors même si j’en profite autant que possible, je sais aussi que tout vient à point à qui sait attendre…

Qu’est-ce qui vous a poussé à vous lancer dans l’entrepreneuriat ?

Je dois avouer que ça n’a pas été la décision la plus simple de ma vie : dans ma tête, avoir un travail, un vrai job, c’était synonyme de CDI. Alors me lancer pour faire ce qui m’amuser le plus, que je faisais depuis déjà des années sans avoir l’impression de travailler… c’était un pari fou pour moi. Du coup, l’envie de développer ma marque était une évidence. Il me fallait quelque chose de solide sur lequel m’appuyer, rebondir si besoin. Et le chapeau, c’était un rêve, alors je me suis lancée.

Quelles ont été les plus grosses difficultés rencontrées lors de votre création d’entreprise (avec votre vie de famille) ? 

Disons que je ne suis pas la plus organisée du monde, donc j’ai eu besoin de Guillaume qui est bien plus rigoureux que moi pour structurer un peu tout ça. Mis à part ça, pas vraiment de difficultés : je me suis lancée dans l’entrepreneuriat alors que j’étais enceinte de Romy et j’ai travaillé avec elle dans les bras pendant un an. Aujourd’hui, je continue avec James dans les bras et j’adore ça !

Etes-vous une maman stressée ou une maman cool ? 

Cool 🙂 Je ne me stresse pas, en tout cas pas souvent du tout. Je préfère accueillir les choses comme elles viennent. J’ai appris à ne rien anticiper, c’est peut être pour ça ?

Quels sont pour vous les plus gros avantages à être une “mumpreneuse” ?

Je vois mes enfants grandir, je suis avec eux tous les jours, et c’est tellement précieux ! J’ai cette liberté qui est pour moi la plus grande des richesse : cette année, on part découvrir de nouveaux pays avec les enfants tous les mois. Un rêve pour nous, et je sais que c’est ma situation qui nous le permet, n’ayant pas besoin d’être à un endroit précis pour travailler, pouvant le faire depuis n’importe où.

Comment organisiez-vous votre quotidien entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle durant votre grossesse et avec votre petite Romy ?

Ma grossesse pour James a été un peu particulière car nous avons décidé de changer de vie en partant nous installer dans le sud-ouest. Entre les allers-retours dans le sud, les cartons, le travail… le temps est passé très vite jusqu’à notre déménagement. Romy était à la crèche 2/3 jours par semaine à ce moment là. Ensuite, à 6 mois de grossesse lorsqu’on a emménagés dans notre nouvelle maison, j’avais la chance que Guillaume soit à mes côtés. On a pu profiter tous les trois, je me reposais pendant les siestes de Romy et on l’emmenait un maximum à la plage pour l’occuper. Elle n’a repris la crèche qu’un mois après la naissance de son frère. Mais c’était génial, car on a pu se familiariser avec notre nouvel environnement, et profiter de nos derniers mois à 3 avant d’être 4.

Comment se passe votre nouvelle vie de famille avec James et votre vie professionnelle ?

Tout se passe superbement. On a trouvé nos marques, notre rythme à quatre. Je travaille de la maison avec James pendant que Romy est à la crèche 3 jours par semaine. Les jours où elle est là, on sort, on se focus sur les enfants. On arrive à travailler sans soucis avec le bébé, mais avec Romy c’est plus compliqué. A deux ans, elle a besoin de sortir et de s’amuser, et je ne veux pas la voir tourner en rond à la maison. 

Quel est votre leitmotiv (phrase, citation, expression, texte, etc. qui vous motive en toutes circonstances) ?

Ça marche vraiment, pour lâcher prise, se laisser porter par les événements, rebondir en fonction de ce que la vie nous propose, ne pas être tendu, mais plutôt flotter. Avec des enfants, et un job sans trop de contraintes mais qui du coup en présente pas mal, c’est la meilleure solution pour être efficace, ne pas se créer de problème mais plutôt des solutions. Je l’applique à toutes les situations !

Merci Marion pour cette interview très inspirante ! Toujours dans l’idée de vous donner confiance en vous et en votre force surnaturelle de Maman qui déchire, retrouvez toutes nos interviews inspirantes !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *