Portrait d’une maman voyageuse – L’interview d’Anne-Sophie


Les Interviews Inspirantes / jeudi, novembre 21st, 2019

Pouvez-vous vous présenter vous et votre tribu ?

Nous c’est AnneSo (la maman protectrice, amoureuse et attentionnée), Arno (le papa rigolo, bricolo, et roi de l’organisation) et Valentin (le bébé super coquin, curieux, plein de vie et toujours avec la banane)

Nous sommes parisiens, épicuriens, amoureux et surtout de grands voyageurs qui adorons découvrir le monde tous les 3 (et parfois tous les 2, sans bébé ;)) 

Dites nous ce que vous faites dans la vie ?

Après quelques années d’expatriation, puis des expériences en tant que salariés dans de grandes sociétés, et un blog voyage en parallèle depuis ces 4 dernières années, nous sommes maintenant blogueurs voyage et lifestyle à plein temps et prouvons aux parents de bébé et futurs parents que voyager avec un enfant est tout à fait possible.

Définissez votre parentalité en 3 mots ?

Instinct, amour, curiosité

Toujours en voyage, comment organisez-vous chaque départ avec Valentin ?

Très simplement finalement. Ces 2 dernières années, on s’est très peu posé chez nous. A peine le temps de rentrer entre 2 voyages pour faire une lessive, et nous voilà repartis.

On en profite souvent pour laisser Valentin chez ses papi et mamie, pour une nuit, pour jouer avec ses cousins et pour souffler un peu aussi pour nous qui passons 24/24 ensemble.

Finalement, c’est nous qui sommes fatigués, Valentin lui s’adapte et est heureux partout (et il adore prendre l’avion).

Pour les valises, on fait en fonction du pays. Quand on peut, on prend le minimum et on s’arrange pour trouver ce qu’il faut sur place (couches, nourriture, etc…). Lorsque que l’on va dans un pays où c’est plus compliqué de s’équiper (à Cuba par exemple), on prend tout ce qu’il faut et on part beaucoup moins légers 😉.

On essaye un maximum de prendre des vols de nuit, pour qu’il puisse dormir.

En cas de gros décalage horaire, que faites-vous pour protéger au mieux votre petit garçon de la fatigue ?

En s’adaptant à lui et à son rythme tout simplement. Avant 1 an, les bébés dorment beaucoup et Valentin n’a jamais « souffert » du décalage horaire, il s’est toujours très très vite habitué. Son 1er voyage à 3 mois était en Floride, et il n’a absolument pas vu passer ce fameux décalage horaire.

Après 1 an, les siestes étant plus courtes, on adapte alors doucement le décalage horaire. Généralement avec l’heure des repas. Par exemple lorsqu’on va vers l’Ouest et que c’est l’heure du dîner en France, on donne plutôt un 2ème goûter et un dîner tôt en arrivant. S’il est très fatigué il s’endormira avant son heure habituelle à la maison et il se recalera tout seul petit à petit.

C’est souvent le retour qui est plus difficile car en voyage, il dort souvent dans la même pièce que nous et quand on rentre, il retrouve sa chambre, donc les quelques 1 ères nuits de retour sont un peu plus difficiles, on le laisse se recaler doucement. En général, ça dure moins d’une semaine.

Mais il s’est toujours très vite adapté et n’a jamais eu de soucis. Les parents sont souvent très inquiets du décalage et finalement les enfants s’adaptent bien et vite.

 “Mais il ne s’en souviendra même pas plus grand, ça sert à rien de voyager maintenant”, qu’auriez-vous à répondre à ça ?

Je répondrais surtout qu’un enfant ne se souviendra surement pas non plus des histoires qu’on lui lit le soir, des câlins qu’on lui fait, de ses copains de crèche, des cadeaux qu’il a eu.

Tout ce qu’on fait avec un bébé, même s’il est petit et ne s’en « souvient pas vraiment », forge son caractère et l’aide à devenir l’adulte et la personne qu’il sera. Les voyages l’ouvre et l’éveil au monde et aux gens, Valentin est extrêmement sociable et va très facilement vers les autres (adultes ou enfants).

Il a une capacité d’adaptation étonnante et développe une curiosité pour tout. Le voyage, c’est tellement enrichissant pour un enfant.

Quels sont vos conseils les plus précieux pour voyager avec un enfant ?

De suivre son rythme et de s’écouter. On m’a souvent dit que voyager avec un enfant n’était pas idéal car un enfant a besoin d’habitudes et de repères. Mais ses repères, ce sont nous, et pas la maison dans laquelle il est. En voyage, il se brosse les dents le soir, on lui lit des histoires « comme à la maison », il fait des siestes et il a autant de câlins.

Evidemment on adapte nos voyages à son rythme, donc on dîne tôt pour pouvoir le coucher tôt par exemple.

Pour les siestes, il s’endort facilement en porte bébé, en siège auto et en poussette, ça n’a jamais été un problème. Mais on fait aussi attention de temps en temps à rentrer à notre hébergement pour qu’il puisse aussi se reposer pour une sieste dans un lit si besoin.

Quand on prend l’avion on emmène son jouet préféré, son doudou et des livres. Et on achète quelque chose de nouveau avant de partir ou à l’aéroport pour l’occuper. Mais il joue surtout avec tout ce qu’il trouve sur place.

Et le meilleur des conseils : un change pour bébé ET un change pour maman.

 Quel est votre leitmotiv (citation, texte, connu ou non qui vous motive en toutes circonstances) ?

C’est déjà quelque chose qui devrait être évident pour tout le monde, mais qui prend encore tellement plus de sens quand on devient maman. Je n’ai finalement plus tellement hâte de rien, car je veux profiter de nous, de lui, et des précieux instants qu’on vit ensemble.

Merci Anne-Sophie pour cette interview inspirante, ça donne envie de voyager..
N’hésitez pas à laisser votre avis en commentaires.

Retrouvez toutes nos interviews inspirantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *