Portrait d’une Working Mom – L’interview de Coralie


Les Interviews Inspirantes / jeudi, décembre 5th, 2019

Pouvez-vous vous présenter vous et votre tribu ?

Je m’appelle Coralie, j’ai 32 ans et je suis en couple avec Fakri depuis 9ans maintenant. Il est déjà papa d’un garçon de 11 ans, et nous sommes les heureux parents de Naël, bientôt 4 ans, et Iris, 4 mois.

Expliquez-nous ce que vous faites dans la vie…

Je suis responsable communication digitale. La journée, vous me trouverez donc vissée à mon ordinateur, une vraie geekette !

Pouvez-vous définir votre parentalité en 3 mots?

Amour, la base de tout.

Accompagnement, car j’aime l’idée d’aider un enfant à grandir, en respectant ce qu’il est, sans l’enfermer dans une case ou dans des rêves qui ne sont pas les siens.

Renouvellement. On se rend compte qu’il est difficile d’avoir des certitudes en étant parents. Tout est toujours perpétuellement remis en question, et finalement l’éducation est aussi pas mal guidée par l’enfant que l’on a devant soi (son caractère, et aussi son âge). L’enfant grandit et nous, en tant que parent, on évolue également à ses côtés.

Comment se passe la reprise de votre travail après votre congé maternité ?

C’est tout récent, cela ne fait que quelques jours, et il faut trouver le nouveau rythme en famille, avec deux enfants désormais. Naël est en moyenne section, et Iris vient de faire son entrée en crèche. Je suis de nature assez détendue, et dès lors que je sais mes petits entre de bonnes mains, je suis sereine la journée. Naël est un enfant très enthousiaste et aime aller à l’école. Iris a la chance d’être dans la même crèche que son frère, une petite structure avec une référente en qui j’ai une totale confiance. C’est déjà un facteur de stress en moins, et cela assure une bonne concentration au travail.

Cela fait forcément un pincement au cœur de quitter cette bulle de douceur avec son bébé, cette période de maternage que je chéris tant, mais c’est important pour moi malgré tout de m’épanouir en tant que femme active. Et je suis sûre que pour les enfants aussi, c’est le plongeon vers de nouvelles aventures plus « indépendantes ».

Finalement, après 6 mois d’absence, c’est un peu comme revenir de très très longues « vacances », et on retrouve très vite ses automatismes professionnels.

Quel est le planning de votre journée-type?

Le matin, je me lève tôt, et me prépare pour partir au travail (aux environs de 7h15). En général on prend le petit déjeuner en famille, c’est un moment que l’on apprécie tous. Le papa gère ensuite le dépôt des enfants à l’école pour l’un et à la crèche pour l’autre.

8h, je prends place à mon bureau, pas une minute à perdre, car le soir, c’est moi qui récupère tout le monde, et comme je travaille loin… je dois partir à 17h. 17h40, d’abord la petite, et puis on reprend la route vite vite pour arriver avant la fermeture du centre de loisirs à 18h30 pour le grand frère (dans une autre ville sinon ce n’est pas drôle)!

18h30 – 20h45. Commence ensuite mon « tunnel de maman » : on prend toujours le temps de se raconter nos journées et de jouer ensemble pendant une demi-heure, puis vient le temps de la douche (pendant laquelle je lance en général la préparation du repas), le dîner, une séance de lecture et le moment du coucher. Le tout ponctué de petits rituels tendres ou joyeux, histoire de rendre cette routine plus sympa (le câlin dans la serviette toute chaude après la douche, la course pour fermer les volets, etc). Entre 20h15 et 20h30, le plus grand va au lit au moment où son papa rentre, et je m’occupe ensuite tranquillement de ma toute petite : pyjama, tétée du soir et calinous avant qu’elle rejoigne elle aussi le pays des rêves !

Et une fois que tout ce petit monde dort, place à la détente !

Comment arrivez-vous à libérer du temps en semaine pour votre fils?

Premièrement, en acceptant de partir plus tôt du travail. Tout le monde me regarde quand je quitte l’open-space, mais je suis droite dans mes bottes : mon travail est fait (si besoin je peux allumer mon ordinateur après 21h) mais au moins je vois mes enfants le soir. Et c’est le plus important. Ces doux moments en famille passent si vite !

Ensuite, une dame m’aide pour le ménage / repassage, ce qui me permet de dégager du temps de qualité avec les petits le weekend.

Et pour finir, j’ai un super robot multifonctions (le Companion de Moulinex) qui m’aide quand même grandement à la préparation de repas sains pour le soir (mais si, ça compte !)

On a finalement peu de temps en semaine mais les 2h du soir, même si elles sont très rythmées, je ne les raterais pour rien au monde !

Êtes-vous une maman stressée ou une maman cool?

Clairement cool, comme maman mais aussi plus généralement comme femme ! Je ne suis pas quelqu’un de stressée, j’aime la légèreté, j’aime rire et prendre les choses comme elles viennent !

Comment organisez vous votre quotidien entre votre vie professionnelle et votre vie personnelle ?

Je crois qu’on est dans une société où tout se mélange, et où finalement, l’hyperconnexion nous permet – ou nous oblige – à gérer un peu de perso quand on est au boulot et ….un peu de pro quand on est à la maison. La frontière est tellement mince. Malgré tout, il faut savoir déconnecter quand il le faut, et avoir conscience de ses priorités.

Quel est votre leitmotiv (phrase, citation, expression, texte, etc. qui vous motive en toutes circonstances)?

Pas de phrase « toute faite », mais souvent, je me dis que je fais les choses au mieux, que je fais sûrement des erreurs de maman…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *