Le contraceptif masculin : mythe ou réalité ?


Devenir papa / jeudi, juin 28th, 2018

Les méthodes de contraception…nos grandes amies depuis que nous sommes adolescentes ! Entre le discours des parents, les cours à l’école et les recherches que l’on fait sur internet pour se renseigner, nous pouvons le dire : nous passons notre vie avec les contraceptifs ! Considérée comme une victoire par les féministes des années 60, la pilule est la méthode de contraception la plus utilisée par les femmes.

Cependant, depuis quelques années nous entendons parler de recherches sur les contraceptions masculines (autres que les classiques contraignantes ou irréversibles), alors mythe ou réalité ?

Aujourd’hui nous parlons d’un sujet qui fait débat à la fois chez les femmes et les hommes…pourtant ne dit-on pas que le changement a du bon ?

Contraceptif masculin : dénigrer un droit accordé aux femmes…vraiment ?

Oui mesdames, je sais, la pilule a été une victoire pour les femmes, un droit à disposer de son propre corps, mais surtout de le contrôler. Mais bon, quand on gagne une bataille, il y a toujours des dommages collatéraux, et malheureusement, nous en faisons les frais avec notre fameuse pilule magique : maux de tête, baisse de libido, prise de poids, acné…et nous ne parlons même pas des graves effets secondaires et des scandales autour des pilules de troisième et quatrième génération !

Et je passe sur les tests non concluants que nous avons subi afin de trouver la pilule avec le bon dosage pour notre organisme…sous peine de tout recommencer avec une autre méthode ! Certes nous avons l’embarras du choix niveau contraception, mais tous sont tout aussi contraignants (stérilet, implant…).

Et nous n’avons pas le droit à l’erreur : alarme réglée à la même heure sur le téléphone (que nous devons arrêter en rendez-vous sous peine de se faire démasquer), plaquette de pilule à disposition h24, en cas de virus ou de gueule de bois, il est déconseillé de vomir dans les 4 heures suivant sa prise…ah ils sont tranquilles quand même les hommes ! Et bien peut être pas pour longtemps, car il semblerait que leur temps soit venu !

Un contraception pour les hommes : sans hormones, indolore et réversible pour…2017 ?

C’est Parsemus Foundation, une ONG américaine spécialisée dans la « recherche médicale innovante et négligée », qui est prête à bouleverser notre quotidien les filles ! Ils sont entrain de développer, pour ces messieurs, un gel contraceptif qui serait directement injecté dans le canal d’où proviennent les spermatozoïdes, et tout ça sous le nom de Vasalgel…ingénieux n’est-ce pas ? Surtout que c’est indolore, réversible et sans hormones (que demander de plus me direz-vous !).

Et il suffirait d’une injection pour annuler les effets contraceptifs et faire de beaux bébés. Des tests ont déjà été mené sur des babouins et ils ont été concluants…la prochaine étape sera donc : les hommes ! Si tout se passe bien, Vasalgel devrait être commercialisé en 2017, mais sommes-nous prêts à un tel changement ? Ces messieurs seraient-ils prêts à se lancer dans l’aventure contraceptive ?

Je pense qu’il y aura des oppositions au nom de la virilité (comme si les effets secondaires que nous pouvons subir ne posent pas de problèmes). Mais cette technique est prometteuse, plus que la fameuse pilule contraceptive où les femmes n’avaient pas réellement confiance en l’aptitude des hommes à la prendre de façon quotidienne et ponctuelle. Outre les avantages pour nous, il s’agit d’une réelle avancée pour les hommes.

Pourquoi ces derniers n’auraient-ils pas le droit d’avoir leur mot à dire sur la paternité ? Pourquoi seules les femmes pourraient-elles avoir un contrôle sur leur propre corps ? L’égalité est valable pour tous.

Il est fort à parier que dans deux années (si tout va bien), nous allons être confrontées à des débats houleux sur la contraception…Préparons-nous à des discours masculinistes (nous n’y échapperons pas), et si vous êtes convaincues du projet mesdames, vous pouvez commencer à glisser le mot dans l’oreille de votre cher et tendre, vous avez quelques années devant vous pour le préparez à ce changement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *