J’ai un enfant roi à la maison, comment faire ?


Enfant / samedi, février 24th, 2018

On entend souvent dire que l’enfant est roi dans la maison, peut être parce que dans notre société il est tellement désiré, qu’une fois qu’on l’a dans nos bras, on lui donne tout et on lui prête toute notre attention. Mais bon quand il commence à faire des caprices et à s’imposer on comprend toute la signification de l’enfant roi. Comment le reconnaître, mais surtout comment comprendre la situation et réagir pour rétablir un équilibre dans la maison ?

Qu’est ce qu’un enfant roi ?

Un enfant roi c’est tout simplement un enfant qui a pris le pouvoir dans la maison, il s’impose ses désirs, il exige et surtout il n’est pas patient. L’enfant roi ne fait pas de concession ou de compromis, c’est où il veut et quand il veut. C’est la personne la plus importante et elle souhaite être au milieu de toutes les attentions. Du coup quand on ne lui prête pas l’attention qu’il souhaite, et bien il fait des crises. En bref, ses désirs sont des ordres. S’il exige, il faut que ça suive car si on s’oppose à lui, ça part en cacahuètes. Et plus il reproduit ce comportement, plus il va le répéter au quotidien et l’adopter de façon « définitive ».

Comprendre pourquoi il réagi de la sorte

L’enfant roi est souvent présent dans les familles peu nombreuses , il est enfant unique ou bien le premier de la famille, donc il a eu pour habitude d’avoir tout le monde autour de lui. On lui prêtait énormément d’attention, il a donc l’habitude d’avoir l’exclusivité et d’être au cœur des intérêts. Il n’a pas pour habitude qu’on lui dise non et qu’on lui tienne tête.

C’est le grand maux de notre société, les enfants sont tellement désirés, leur épanouissement est tellement essentiel que ça en devient un objectif pour nous parents. De nos jours, il est très récurrent de voir les deux parents travailler, et bien souvent cette absence provoque un sentiment de culpabilité chez le papa et la maman. Et quand on culpabilise, on compense pour combler ce manque de présence. On gâte son enfant, on veut lui faire plaisir…ce genre de situation se présente aussi chez les familles séparées ou monoparentales, sauf que ce n’est pas forcément la bonne solution.

Agir pour rétablir la situation

On peut être des parents qui veillent sur le bien être de son enfant tout en gardant un cadre ferme en maintenant une autorité qui soit respectueuse et positive/ Votre enfant va avoir besoin de cadre dès son plus jeune âge, et oui entre 2 ans et 5 ans c’est là qu’il va apprendre à respecter les règles et qu’il apprend toute les notions qui lui seront utiles dans vie. Il faut donc lui dire non ! C’est bon pour lui, il apprendra qu’il ne peut pas tout avoir dans la vie et que les gens ne sont pas à sa disposition. Il n’y a rien de mieux pour que votre enfant évolue et devienne un adulte indépendant et responsable (et surtout respectueux des autres). Je sais que ce n’est pas simple, mais il faut toujours maintenir le cadre et ne pas laisser de faille, sinon vous êtes cuits ! C’est un travail sur du long…très long terme, donc courage et patience !

Si vous avez lâché un peu lâché du lest depuis quelques temps, vous n’êtes pas foutus ! Il faudra juste corriger la situation petit à petit, parce que si vous resserrez le vis cash, il risque de ne pas comprendre ce qu’il se passe et de faire une crise. On fait des petits, doucement mais sûrement : commencez par des règles basiques que vous voulez faire respecter dans votre maison, et surtout aucun compromis ou négociation sinon il verra la faille.

S’il comprend que la règle est la pour tout le monde et qu’elle restera dans le temps, il cédera petit à petit et il l’assimilera. Par contre s’il résiste il faut que vous soyez ferme et que vous lui expliquez la punition qui arrivera s’il continue…bon là inutile de vous dire que la punition sera forcément appliquée sinon bonjour le coup pour votre crédibilité. N’oubliez pas non plus les encouragements s’il fait des progrès, ça fait parfois du bien de pointer les éléments négatifs, mais c’est encore mieux quand on félicite les bonnes actions.

Et vous, vous avez eu un enfant roi à la maison ? Comment avez-vous géré la situation ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *