Bien préparer l’arrivée d’un second enfant à la maison


Être parents / lundi, janvier 8th, 2018

L’arrivée d’un bébé est certainement l’un des événements les plus marquants et bouleversants dans une vie. Ce petit bout de chou débarque avec son lot de changements et d’amour, et nous essayons de nous adapter comme nous le pouvons. On accueille ce bébé dans les meilleures conditions possibles, et on l’aime de tout notre être. Mais lorsqu’il s’agit du second la situation n’est pour autant plus simple parce que vous êtes déjà passé à la casserole une fois ! Si l’aménagement de la chambre se fera les doigts dans le nez, il faut préparer son enfant au fait qu’il va avoir un petit frère ou une petite sœur…et ça ce n’est pas du gâteau.

Avant la naissance : être à l’écoute et communiquer

Toute cette préparation, qui est surtout familiale lorsqu’il s’agit du second, commence bien avant la naissance, à partir du moment où vous décidez de l’annoncer à votre petit ! Déjà il est conseillé d’attendre au moins les trois premiers mois habituels, et de le faire au calme afin d’expliquer à votre enfant ce qu’il se passe et les changements qu’il va y avoir dans la maison, sans qu’il ait le sentiment d’être négligé. Il faut que vous lui accorder de l’attention et que vous le teniez au courant tout au long de la grossesse de ce qu’il se passe afin qu’il se sente inclus. S’il voit que vous avez des rendez-vous médicaux ou que vous êtes malade pendant votre grossesse, il risque de s’inquiéter alors n’hésitez pas à communiquer avec lui pour le rassurer.

Lorsque le bébé va arriver, il va demander beaucoup d’attention, il sera fragile et (bon il faut le dire quand même) il ne fera rien d’intéressant pour votre enfant…Ses premiers mois se résumeront à manger, dormir et pleurer…Prévenez le sur ces points car il ne doit pas s’attendre à avoir un compagnon de jeu tout de suite, sinon bonjour la déception. Pour l’aider à se projeter, le meilleur conseil que je puisse vous donner c’est de lui lire des livres qui abordent la relation entre aîné et nouveau né, comme ça votre enfant pourra s’identifier au personnage de l’histoire et se projeter dans son futur nouveau rôle.

Après la naissance : de la présence et de l’implication

Après l’accouchement, vous allez renouer avec les joies des nuits blanches et de la fatigue, les débuts vont être difficiles surtout que vous devrez en plus vous occuper de deux enfants. Le bébé demandera beaucoup d’attentions et de temps, mais il est essentiel que votre relation avec le premier ne change pas. Vous devrez lui accorder le même temps privilégié qu’avant (jeu, lecture, câlin…) si ce n’est un peu plus car il a besoin de se sentir en sécurité.

Il a besoin de cette présence et de moments privilégiés avec ses deux parents, que ce soit le papa ou la maman. Si vous êtes à l’écoute de ses besoins, il n’y a pas de raison pour qu’il vive mal l’arrivée d’un bébé dans la famille. Incluez-le dans son rôle d’aîné, laissez le faire des petits bisous à son petit frère ou sa petite sœur. Il pourra vous épauler dans des petites tâches comme chercher la tétine ou la couche, en se sentant utile et responsable du bébé, il y a de grandes chances pour que votre enfant soit un grand frère ou une grande sœur en or.

Que faire si la jalousie s’installe malgré mes efforts ?

Même si vous avez fait tous les efforts du monde, des fois ça peut ne pas marcher, il faut alors réagir et trouver les solutions pour calmer ses crises de jalousie et ses caprices qui sont en réalité l’expression d’un sentiment d’insécurité et la peur de perdre sa place au sein de la famille. Votre enfant a peur que vous ne l’aimiez plus comme avant, voir que vous ne l’aimiez plus du tout. Il est essentiel que vous ne soyez pas sévère avec lui, les punitions ne mèneront à rien car le vif du problème n’est pas là et ça pourrait empirer la situation. Employez la méthode douce et accompagnez-le dans ce changement, ça demande plus d’efforts et d’attentions mais au final ça vous conduira tout droit vers une belle vie de famille et deux enfants qui s’aiment. Discutez avec lui, posez lui des questions sur comment il se sent et donnez lui des réponses pour le calmer et le rassurer. Vous pouvez aussi lui expliquer comment ça se passe quand il était petit pour qu’il comprenne que lui aussi a été à la place de son petit frère ou de sa petite sœur. De la patience, de la présence et des échanges dissiperont ces sentiments qui n’ont pas lui d’être chez votre enfant.

Est-ce que vous avez eu de la jalousie dans votre famille après l’arrivée d’un enfant ? Comment l’avez-vous géré ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *