Bébé nageur, 4 raisons d’inscrire son enfant


bébé / jeudi, février 22nd, 2018

Vous êtes complètement accro de votre petit être, après neuf mois d’attente, vous avez pu enfin apprendre à le connaître. Peut être que pour vous a sonné l’heure des séances de bébé-nageur ! Ces séances à la piscine passée avec votre enfant ne l’aideront pas à apprendre à nager, c’est encore trop tôt, mais elles lui permettront d’être à l’aise et de ne pas avoir peur dans l’eau…et ça ce n’est pas donné à tout le monde !

Si vous avez un enfant ayant entre 4 mois et 4 ans, il est l’heure de sortir le maillot de bain car vous allez vous mouiller un peu vous aussi. Et pour ne pas vous laisser vous jeter à l’eau sans aucune information, voici quelques points qui devraient vous aider dans votre objectif « bébé nageur ».

1. Un moment ludique à partager avec son petit

Si vous aimez passer des instants privilégiés avec votre enfant, les séances de bébé nageur sont faites pour vous. Il s’agit d’un réel moment ludique de détente et d’amusement, qui séduit de plus en plus de papa ! Et oui chères maman, les papas profitent des séances bébé-nageur pour être en tête à tête avec leur petit, ce qui leur permet de créer des liens forts. Complicité, amusement, plaisir…de quoi avoir une longue liste d’attente pour s’inscrire.

En plus il s’agit de la bonne période pour le familiariser avec l’eau, c’est quand même son environnement naturel après neuf mois passés dans votre ventre ! Et il faut avouer qu’il sera certainement trop mignon dans vos bras à se familiariser avec ce milieu, car les bébés ont des réflexes naturels dès qu’ils sont dans l’eau : ils bloquent leur respiration et agitent leurs petits bras et leurs petits pieds.

2. Se familiariser, travailler son éveil… des objectifs qui séduisent les parents

Outre le fait de se familiariser avec l’eau, ce qui n’est pas négligeable parce que si à chaque fois que votre petite tête pique une crise de larme dè qu’elle reçoit une éclaboussure au visage en prenant son bain…vous êtes mal barrée ! L’essentiel est qu’il n’est pas peur de l’eau, cela doit être un moment de plaisir pour lui, sinon il fera un blocage. Les activités proposées par le personnel sont orientées pour favoriser l’éveil de votre petit, travailler la coordination de ses mouvements, mais également son développement psychomoteur…et tout ça en passant un moment agréable, dans l’eau ! Que demander de plus ?

3. Une évolution progressive au fur et à mesure des séances

Vous vous doutez bien que votre bébé ne va pas être comme un poisson dans l’eau au tout début, c’est pour cette raison qu’il faut y aller doucement, afin qu’il se plaise à patauger avec sa maman ou son papa. Vous devez toujours être en contact physique et visuel avec lui afin qu’il soit en confiance. La première immersion se fait jusqu’au niveau de la bouche, tout en le gardant dans vos bras, s’il sent votre présence et que vous êtes calme, tout devrait bien se passer. Ce n’est que plus tard que vous pourrez aller sous l’eau avec lui tout en le tenant. Juste quelques secondes, un instant magique et une première pour lui qui devrait vous marquer. Mais attention à ne pas l’épuiser, il risquerait de ne plus apprécier. L’objectif final étant de pouvoir le lâcher l’instant d’une seconde sous l’eau…pas facile pour votre petit cœur, mais vous pourrez le rattraper aussi sec.

4. Quelques conseils et informations avant de faire des séances

Dans votre sac fourre-tout multifonctions, il va falloir penser à tout pour cette séance aquatique : du sérum physiologique pour les yeux, une crème hydratante après bain, une serviette de bain, une boisson pour l’hydrater, un goûter pour après l’effort, des couches imperméables, un bonnet de bain… il y a quasiment autant de choses que lorsque vous partez en week-end ! Au cas où, vous pouvez choisir d’emporter avec vous un de ses jouets de bain préférés, il le reconnaîtra et se familiarisera plus facilement avec le milieu. Au niveau du climat, il est préférable de faire les séances bébé-nageurs lors de l’été, l’hiver avec l’humidité et le froid ce n’est pas l’idéal.

Concernant la réglementation, la température minimum en dehors de l’eau doit être de 25 degrés, et à l’intérieur à 32. Le bébé doit être vacciné, notamment de la DT Polio et dans certains cas, un certificat d’aptitude du pédiatre peut être demandé. Si généralement les séances sont autorisés à partir de 4 mois, cela peut varier en fonction des piscines, il vous faudra peut être attendre ses 6 mois…Mais renseignez-vous bien à l’avance, car en fonction d’où vous êtes il peut y avoir une bonne liste d’attente pour vous inscrire. Les tarifs varient également, ils peuvent aller de 7 euros à 15 euros environ.

Les séances bébé-nageurs sont donc un atout pour un tout petit qui va vite se familiariser avec le milieu aquatique. Il sera plus à l’aise, travaillera son éveil, sa coordination des mouvements, de quoi séduire beaucoup de parents.

Et vous les parents, avez-vous céder aux séances bébé-nageurs ? C’est le papa ou la maman qui s’en occupe chez vous ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *